Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 Septembre 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

La Maison du Frère-Moffet accueillera ses visiteurs en réalité augmentée

«Moi mes bottines» : une nouvelle exposition pour 2020

La Maison du Frère-Moffet accueillera ses visiteurs en réalité augmentée

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Il y en aura pour tous les goûts à l’intérieur de cette petite maison dès 2020.

Imaginez un instant, franchir le seuil de la plus vieille maison de l’Abitibi-Témiscamingue et vous retrouver en pleine réalité virtuelle de l’autre côté de la porte.

Le Frère-Moffet lui-même n’aurait jamais pu imaginer en 1881, année de la construction de sa maison, qu’un jour, son œuvre serait présentée sous forme d’énigme numérique où le virtuel et la réalité augmentée entraînent le visiteur dans les pas de ses colons.

«Cette maison est un joyau patrimonial, construite en bois équarri, témoin de l’agriculture pionnière et de la colonisation spontanée de la région, a rappelé la chargée de projet, Marie-Ève Brisson. La prochaine exposition, dont le titre provisoire est «Moi mes bottines», rivalisera avec différentes expériences de haut niveau que vivent les touristes de notre époque. C’est pourquoi nous faisons appel à une forme d’énigme participative où le visiteur sera impliqué selon le personnage qu’il choisira d’endosser grâce au numérique et à la réalité augmentée.»

La simple description des moyens choisis pour la prochaine exposition pourrait donner le vertige à certains, mais piquera tout autant la curiosité des autres.

«Cette maison est un joyau patrimonial, construite en bois équarri, témoin de l’agriculture pionnière et de la colonisation spontanée de la région.» - Marie-Ève Brisson

En 2020

L’exposition actuelle «De la terre et des hommes» date déjà de 2003. Selon le président de la Société d’histoire du Témiscamingue (SHT), Jean-Yves Parent, plusieurs milliers de visiteurs se sont déjà imprégnés de ces racines du développement de la grande Abitibi-Témiscamingue. «Il était temps pour nous de renouveler l’exposition, a-t-il noté. Nous avons formé un comité en 2017 et avons plongé dans cette belle aventure qui a permis de s’associer différents partenaires pour mener à terme notre projet.»

Maison Frère-Moffet

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les principaux partenaires impliqués dans la réalisation de cette fabuleuse exposition.

Partenaires

L’exposition en tant que telle sera réalisée en collaboration entre la SHT, l’UQAT pour le volet numérique, l’UQAM et la Commission scolaire Lac Témiscamingue pour le volet éducatif et des représentants de la culture autochtone.

Sa mise sur pied sera financée grâce à une subvention de 199 000 $ du ministère de la Culture et des Communications. Le milieu fournit 64 279 $ dont 15 000 $ proviennent de la ville de Ville-Marie, 15 000 $ de la Caisse Desjardins du Témiscamingue et 5000 $ de la municipalité de Duhamel-Ouest.

Attachez bien vos lacets, «Moi mes bottines» vous promet tout un voyage dans le temps.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média