Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

07 Septembre 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Béarn honore sa pionnière du monde municipal

Rachelle R. Perron, première conseillère municipale

Béarn honore sa pionnière du monde municipal

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

De gauche à droite, Lise, Manon et Jacqueline Perron ont été touchées et émues de l’hommage rendu à leur mère décédée en 1992.

La municipalité de Béarn a rendu un bel hommage posthume à Rachelle R. Perron, première femme à avoir siégé à son Conseil municipal de 1976 à 1982. Une trentaine de personnes ont assisté au dévoilement de la plaque honorifique le 5 septembre.

Quatre de ses cinq enfants étaient présents ainsi que plusieurs de ses petits-enfants. Lise Perron, n’avait que six ans lorsque sa mère est décédée à l’âge de 53 ans. «J’ai des souvenirs de maman qui était très occupée, qui ne faisait pas de différence entre les garçons et les filles, a-t-elle relaté. Maman n’était pas féministe, elle ne s’affichait pas comme tel, elle portait le nom de papa. Mais quand on regarde dans le dictionnaire la définition de ce mot, ça ressemble pas mal à ce qu’elle mettait en pratique. Les gens l’abordaient, quand nous allions dans les commerces faire des courses, la félicitaient beaucoup. Mais c’est lors de ses funérailles, quand le prêtre a fait son éloge, que j’ai pu mesurer, à travers l’énumération de ses réalisations, quelle importance cette grande dame avait eue dans sa communauté. Et c’était ma maman!»

Le maire Luc Lalonde a, quant à lui, souligné l’importance de cette voie tracée à celles qui ont suivi ses pas. «Aujourd’hui, nous pouvons être fiers de Rachelle, de ces femmes qui ont été des pionnières dans le monde municipal, a-t-il rappelé. Juste ici, à Béarn, nous avons eu 16 conseillères qui ont siégé à la municipalité. Dans la MRC, nous avons une préfète, la directrice générale est une femme et les trois directrices sont aussi des femmes. Et elles ne sont pas seules, dans les 22 municipalités, 17 femmes sont les directrices générales. C’est important d’avoir des perspectives différentes quand vient le temps de prendre des décisions qui ont un impact dans des communautés.»

Désormais, le conseil municipal de Béarn se tiendra dans la salle Rachelle R. Perron. Parions qu’elle veillera sur les délibérations des élus et continuera de les inspirer dans leurs choix.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média