Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 Septembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Falco examine plusieurs gisements potentiels autour de Horne 5

©Patrick Rodrigue

En plus des forages réalisés dans les environs du projet Horne 5, Falco a également effectué plus de 200 km de levés géophysiques en surface et plus de 1000 km de levés aériens sur les quelque 670 km2 de territoire qu’elle détient dans le camp minier de Rouyn-Noranda.

Bien que la société elle-même reconnaisse que les résultats obtenus au cours de l’été nécessiteront plus de travaux, les forages réalisés par Ressources Falco dans les environs de Horne 5 laissent entrevoir plusieurs gisements pourraient s’ajouter au projet.

Un des deux trous forés sur les extensions Horne Ouest a été marqué par une présence importante d’argent, à environ 700 mètres sous la surface, avec 132,2 grammes par tonne de minerai sur 11,2 mètres. Un taux de 1,07 % de zinc a aussi été intercepté. L’autre trou a recoupé une minéralisation s’étendant sur environ 200 mètres à partir de 620 mètres sous la surface. Une teneur de 0,42 grammes d’or par tonne de minerai et 0,94 % de zinc sur 20,2 mètres a ainsi été obtenue. Les deux trous ont confirmé que la zone minéralisée demeure ouverte en profondeur et sur les côtés.

Un forage réalisé sur la propriété Donalda, sur la rive nord-est du lac Osisko, a recoupé deux veines de quartz aurifères avec des teneurs de 13,62 grammes d’or et 28,20 grammes d’argent par tonne de minerai sur 0,8 mètre pour l’une et 4,25 grammes d’or par tonne sur 15,5 mètres pour l’autre. De l’or visible a aussi été recoupé durant cette campagne.

«Une importante zone ouverte de plus de 600 mètres demeure non testée entre les veines connues de Donalda et les récentes intersections, a précisé Falco, par voie de communiqué. Cette zone à fort potentiel nécessitera des travaux de forage supplémentaires.»

Quatre trous ont également été forés entre Donalda et Quémont. Même si seulement 10 % des résultats d’analyse ont été reçus en date du début de septembre, les trous ont tous recoupé de la minéralisation, dont une proportion de 1,72 % de cuivre sur 1,8 mètre à une profondeur d’environ 1315 mètres.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par