Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

13 janvier 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies viennent à bout des Mooseheads

Huskies Rouyn-Noranda Remparts Québec

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jakub a inscrit le but gagnant en fin de troisième période.

Les Huskies ont amorcé le match du mauvais pied, mais, encore une fois, ils ont su puiser dans leurs ressources pour revenir dans la rencontre en route vers un gain de 5 à 4 sur les Mooseheads de Halifax, ce qui leur permet de signer leur 35e victoire de la saison.

«Pour un deuxième match en moins de 24 heures, je trouve qu’on a démontré beaucoup de caractère. On n’a jamais abandonné», a soutenu l’entraîneur des Huskies Mario Pouliot.

Il était surtout fier de la troisième période de son équipe. «C’était un 3e match en 3 soirs et on a dominé cette période contre une très bonne équipe», a-t-il souligné.

Son équipe n’avait cependant pas commencé le match du bon pied tirant rapidement de l’arrière 2 à 0. L’entraîneur rouynorandien a alors demandé son temps d’arrêt. «On a eu un bon début de match, mais je crois qu’on a été plus malchanceux que d’autres choses. Je leur ai dit qu’il restait 57 minutes à jouer et qu’on allait y aller présence après présence», a-t-il indiqué.

Publicité

Défiler pour continuer

La marque Teasdale

Joël Teasdale a été une des bougies d’allumage des Huskies aux côtés de Samuel Naud et de Patrik Hrehorcak. «Quand on les a réunis, ils sont allés chercher le 2e but et ils ont créé l’égalité. Samuel Naud était aussi sur la glace lorsqu’on a marqué le but gagnant. La profondeur de notre équipe nous a aidés à remporter ce match», a exposé Mario Pouliot.

Teasdale a aussi appliqué une mise en échec sur Jared McIsaac qui, pour certains, semblait à la limite du légal. «Pour moi, c’est une mise en échec très légal. Joël Teasdale est un joueur qui termine ses mises en échec. Il n’y avait rien de vicieux. McIsaac a voulu l’éviter. La bonne nouvelle, c’est qu’il était de retour en troisième», a fait valoir le pilote.

«Teasdale nous a donné de l’énergie. La bataille de Ryan MacLellan fut aussi une autre étincelle pour nous. Tout le monde  a mis l’épaule à la roue», a-t-il ajouté.

Temps d’arrêt

Pour une troisième fois en autant de jours, les Huskies ont accordé le premier but. Arnaud Durandeau (21e) a effectué une belle pièce de jeu avant de décocher un tir parfait pour donner les devants aux Mooseheads.

Quelques instants plus tard, une mise en jeu en zone défensive gagnée par les Huskies a cependant permis à Cole Stewart de récupérer la rondelle pour ensuite remettre à Brock McLeod (2e) qui a fait mouche.

La meute a ensuite pris son temps d’arrêt pour remettre les pendules à l’heure. En fin de première période, un échange entre William Cyr, Joël Teasdale et Alex Beaucage (23e) a permis à ce dernier de réduire l’écart.

Retour rouynorandien

Les locaux ont ensuite repris une avance de deux buts lorsqu’Antoine Morand a repéré Keith Getson (15e) oublié seul dans l’enclave.

L’attaquant slovaque Patrik Hrehorcak a cependant été à l’origine de la remontée des Huskies. Il a d’abord repéré Joël Teasdale (21e) dans l’enclave. Quelques instants plus tard, il remettait à Louis-Filip Côté (13e) qui enfilait l’aiguille pour créer l’égalité.

Enfin en avance

La meute a ensuite pris, pour la première fois du match, les devants lorsque le tir de Samuel Régis (1er) s’est faufilé derrière Alexis Gravel. Ce but était son premier en carrière dans la LHJMQ.

Cependant, quelques instants plus tard, avec une belle manœuvre, Xavier Parent (9e) plaçait la rondelle derrière Samuel Harvey.

En fin de troisième période, Justin Bergeron a repéré Jakub Lauko (13e) dans l’enclave. D’un tir du revers, l’attaquant tchèque a déjoué Gravel pour redonner les devants aux Rouynorandiens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média