Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 janvier 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Accueillir et participer au Match des Étoiles de la GMHL, toute une fierté

Match des étoiles

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les partisans ont eu droit à un bon spectacle avec les 80 meilleurs joueurs de la GMHL.

Tant chez les joueurs que chez le président des Pirates de Ville-Marie, il y avait de la fébrilité et de l’excitation dans l’air tout juste avant la seconde partie du 13e Match annuel des Étoiles de la Greater Metro League Hockey (GMHL), le 15 janvier.

«Une des choses qui a fait pencher la balance en notre faveur, pour accueillir ce 13e Match des Étoiles, c’est la qualité de nos partisans; ça fait beaucoup jaser dans la ligue, a noté Darcy Brien, président des Pirates de Ville-Marie. Depuis le début du premier match, je reçois des appels de collègues qui trouvent ça super de voir notre aréna rempli par une foule si enthousiaste.»

M. Brien attribue la fidélité des partisans à l’implication de l’équipe dans la communauté, mais aussi au fait que pas moins de 50 % des joueurs proviennent de la région. Leurs prestations sur la glace attirent donc parents et amis.

Appartenance et excitation

Fait intéressant, ce sentiment d’appartenance se développe non seulement chez les partisans, mais aussi chez les joueurs. Parlez-en à Jean-Mathieu Ouellet, le gardien de but des Pirates, qui figure au 2e rang du classement de la GMHL.

«Ça a développé mon sentiment d’appartenance, ma fierté et mon sens des responsabilités, a-t-il constaté. Nous nous devons de livrer une bonne performance à nos partisans, ils sont toujours là.»

Hean-Mathieu Ouellet

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jean-Mathieu Ouellet était fier de participer au Match des Étoiles et compte bien continuer de performer et passer dans la catégorie Pro dans deux ans.

En moins de deux ans, Jean-Mathieu Ouellet considère également avoir eu la possibilité de développer ses habiletés physiques, de concentration et d’anticipation. Et il entend bien continuer à s’améliorer, car après les deux ans qui lui restent dans le junior A, il compte passer chez les professionnels.

«C’est une journée de plaisir que d’accueillir les autres joueurs, d’échanger et de jouer devant nos partisans avec les meilleurs de la ligue» - Nicolas Bellerose

Même son de cloche chez Nicolas Bellerose, originaire de Rouyn-Noranda, qui a accompli un tour du chapeau lors du Match des Étoiles Pro.

«J’avais vécu un Match des Étoiles l’an passé à Maguin en Ontario, mais ce n’était pas le même niveau d’excitation, a-t-il fait observer. Comme nous sommes l’équipe hôte, nous pouvons combler des postes laissés vacants à la dernière minute. Au départ, nous étions cinq des Pirates et, finalement, nous sommes neuf. C’est une journée de plaisir que d’accueillir les autres joueurs, d’échanger et de jouer devant nos partisans avec les meilleurs de la ligue.»

Nicolas Bellerose

©Facebook

Nicolas Bellerose a accompli un tour du chapeau.

Résultats et acquisition

La GMHL compte 24 équipes de 20 joueurs, dont les 80 meilleurs joueurs ont participé à ce 13e Match des Étoiles. La Division Nord s’est démarquée tant pour le match Collège avec un score de 8 à 2 que pour le match Pro avec 10 à 5, incluant un tour du chapeau de Nicolas Bellerose.

La veille, le 14 janvier à 23h57, trois minutes avant la fin de la période des transactions, les Pirates avaient acquis Josh Labelle, des Bulls de Bradford. «Ce défenseur de 6 pieds 6 pouces et 200 livres, c’est ce qui nous manquait pour compléter notre alignement, s’est réjoui Darcy Brien. Là, on est solides, prêts pour finir la saison et commencer les séries.»

Lire aussi : Le Match des étoiles de la GMHL génèrerait des impacts à trois niveaux

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média