Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 janvier 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Le Match des étoiles de la GMHL génèrerait des impacts à trois niveaux

Le maire de Ville-Marie jubile

Michel Roy

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Michel Roy n’était pas peu fier d’être le maire de la ville hôtesse du 13e Match des Étoiles de la GMHL, le 15 janvier.

Le maire de Ville-Marie, avait de quoi être de bonne humeur, les 14 et 15 janvier, lors des événements liés au 13e Match annuel des Étoiles de la Greater Metro Hockey League (GMHL). Il pressent des retombées au niveau économique, social et sportif.

«Déjà dimanche, il était très difficile de trouver une chambre d’hôtel dans les environs de Ville-Marie, a noté Michel Roy. Avec l’hébergement des 80 joueurs présents pour le Match des Étoiles et leur entourage, qui totalise autour de 150 personnes, tout était pratiquement complet. C’est une activité économique qui est plutôt bienvenue, tout juste après la période des Fêtes.»

Publicité

Défiler pour continuer

«Des événements comme ça, ça fait rêver les gens, ça les inspire» - Michel Roy

Même la veille de l’événement, les activités allaient bon train. Nancy Drolet, médaillée d’argent en hockey féminin aux Olympiques de Nagano, a ainsi donné une série de conférences à différents endroits du Témiscamingue.

«Plusieurs ont profité de son passage ici dans le cadre d’une conférence qu’elle donnait aux joueurs de hockey, a-t-il souligné. Elle est ainsi allée dans des écoles secondaires, à la bibliothèque La Bouquine de Ville-Marie où je l’ai accompagnée, C’est un très bon exemple, car elle est aussi une femme d’affaire accomplie. C’est sûr que ce sera une source d’inspiration pour les jeunes Témiscamiens.»

Nancy Drolet

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La médaillée d’argent en hockey féminin aux Jeux olympiques de Nagano, Nancy Drolet, en compagnie du maire Michel Roy

Visibilité

Au-delà des retombées économiques immédiates, la tenue de cet événement serait, selon Michel Roy, une source de visibilité qui pourra se mesurer à long terme. Car le All-Star Game devait être diffusé en direct sur Internet en français et en anglais. Les parents, les familles et les amis des 80 joueurs participants allaient théoriquement être à l’écoute. Les joueurs proviennent du Canada, mais aussi d’une quinzaine d’autres pays. Uniquement chez les Pirates, des joueurs sont originaires, entre autres, de la France, de la Suisse et de l’Italie.

«Ils y a des gens du Sud de l’Ontario qui ne viennent jamais à Ville-Marie; ils nous découvriront à travers la diffusion sur GMHL.TV», a anticipé M. Roy, avant le début des matchs.

L’organisation avait prévu un drone qui devait survoler l’arrivée des spectateurs à l’extérieur et se promener à l’intérieur pendant les parties. «Les spectateurs ont vu comme les partisans des Pirates sont chaleureux et comme c’est un beau coin, Ville-Marie. Et ils auront peut-être le réflexe de faire une recherche sur Google et auront le goût devenir nous visiter à leur tour. D’ailleurs, Mme Drolet, envisage déjà de revenir pour la Foire gourmande», a fait savoir le maire de Ville-Marie.

Hausse d’inscriptions au hockey

Michel Roy croit également qu’à moyen terme, une hausse d’inscriptions en hockey mineur pourrait être enregistrée. «Des événements comme ça, ça fait rêver les gens, ça les inspire», a-t-il conclu avant de river à nouveau ses yeux sur la 2e partie qui battait son plein sur la glace.

Lire aussi : Accueillir et participer au Match des Étoiles de la GMHL, toute une fierté

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média