Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

17 janvier 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Un caisson hyperbare pour Éliza grâce à la générosité des gens

Hyperbare Eliza

©Gracieuseté

Julie Boucher, à gauche, était fière de livrer le caisson tant attendu par Martin-Alexandre, Éliza et Valérie.

 Au début de janvier, la petite Éliza, 3 ans, de Rouyn-Noranda, a reçu son sous-marin, un caisson hyperbare qui l’aidera dans son développement global grâce à une meilleure oxygénation engendrée par le caisson. Le tout a été rendu possible grâce à la générosité de la population. 

La petite merveille de Valérie Mailloux-Garneau et de Martin-Alexandre Héroux est née avec une d’hypotonie axiale sans diagnostic. Cette condition a engendré un retard de développement global important: Éliza ne marche pas sans appui et elle parle très peu. Les acquisitions physiques et cognitives se font plus lentement et elle bénéficie de l’aide professionnels. 

La situation pourra s’améliorer grâce au caisson. En effet, la famille en a déjà fait l’essai quelques fois, ce qui a permis de mettre en évidence les bienfaits de cette méthode. 

«Nous avons vu des bénéfices au niveau de son éveil, de sa force musculaire et de ses interactions. Afin de lui offrir la meilleure des chances dans la vie, nous avons décidé de lancer une collecte de fonds en mai 2018 pour nous aider dans l'achat d'un caisson hyperbare. Grâce à la générosité des gens, nous avons atteint notre objectif et nous voilà maintenant avec notre propre appareil pour notre belle Éliza», a raconté Mme Mailloux-Garneau. 

Générosité 

La campagne GoFundMe de la famille a permis de récolter 3700 $. Un souper spaghetti au Camping Kinojévis a permis de d’amasser 4300$. Parmi les autres principaux contributeurs, notons la Ressource pour personnes handicapées, qui a offert 5000 $, Iamgold mine Westwood, qui a fourni 3000 $, et Construction Audet & Knight, qui a donné 700 $. 

Ce soutien financier était nécessaire puisque le caisson se détaille à la rondelette somme de 18 000 $. Grâce à tous les dons, la famille n’a pas eu besoin de débourser pour l’appareil. 

« Je veux remercier tous ceux qui ont contribué un petit ou une plus gros montant, ça a fait toute la différence pour nous et Éliza», a dit Mme Mailloux-Garneau. 

Oxygénation 

La thérapie hyperbare consiste à placer un individu dans un caisson hermétique dans lequel la pression de l’air est augmentée grâce à un compresseur. On peut augmenter la concentration en oxygène à l’intérieur du caisson au besoin. 

L’augmentation de la pression permet de forcer l’oxygène à pénétrer dans les liquides corporels comme le plasma sanguin. Cela favorise l’oxygénation de parties du corps qui ne l’étaient pas auparavant à travers le simple processus de la respiration. On stimule ainsi la circulation sanguine, on favorise la création de de nouveaux vaisseaux sanguins, on stimule le métabolisme cellulaire et on provoque l’augmentation du nombre de cellules souches. 

«C’est un privilège pour nous d’accompagner les familles comme celle d’Éliza, car nous voyons les bienfaits concrets que les séances hyperbares apportent. Nous voyons l’évolution des enfants. Une livraison comme celle-là, c’est rempli d’espoir pour cette famille» a confié Julie Boucher, représentante d’OxySoins, distributeur du caisson. 

Hyperbare Julie Boucher

©Gracieuseté

Julie Boucher devant un caisson semblable à celui de la petite Éliza.

Publicité

Défiler pour continuer

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média