Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

24 janvier 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Les élus touchés par la fermeture du pont de La Loutre respirent mieux

Carmen Côté

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Carmen Côté, mairesse de Guigues, à gauche, a été soulagée d’apprendre la nouvelle.

Carmen Côté, mairesse de Guigues, a poussé un soupir de soulagement lorsque la direction régionale du ministère des Transports a annoncé l’aménagement d’un pont temporaire sur la rivière de la Loutre.

«On respire pas mal mieux, a-t-elle confirmé avec un sourire dans la voix, au lendemain de la rencontre tenue à huis clos avant le Conseil de la MRC de Témiscamingue, le 23 janvier. Cette nouvelle est d’autant plus bienvenue que nous avions déjà reçu beaucoup de commentaires négatifs de gens qui devaient emprunter les routes des rangs 5 et 6, soit pour aller travailler à l’extérieur de Guigues chaque jour ou pour venir y travailler. Ces routes de rang ne sont pas faites ni entretenues pour une circulation comme celle qui passe sur la Montée Gauthier.»

Publicité

Défiler pour continuer

«Cette structure permettra de revenir à la charge initiale du pont qui a été fermé en décembre, car il était devenu dangereux. Il y a une moyenne de 780 véhicules qui y circulent chaque jour.» - Luc Adam

Pont temporaire en juin

La reconstruction de l’ancien pont ne pouvant être complétée avant un délai raisonnable de quatre ans, il a été convenu d’installer un pont temporaire qui pourrait être ouvert à la circulation aux alentours du mois de juin.

«Nous avons choisi de l’installer par-dessus le pont existant, car c’est ce qui est le plus rapide, a indiqué Luc Adam, porte-parole du MTQ. D’ailleurs, cette structure permettra de revenir à la charge initiale du pont qui a été fermé en décembre, car il était devenu dangereux. Il y a une moyenne de 780 véhicules qui y circulent chaque jour.»

L’aménagement d’un pont temporaire a fait l’affaire de tous les élus. «Nous pouvons constater que le MTQ est en mode solution, s’est réjouie la préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc. Le directeur régional du Ministère a même profité de l’occasion pour nous informer que des réparations seraient effectuées sur le pont de Rémigny, et ce, d’ici la fin du mois de février. Ces travaux permettront, entre autres, de ramener la charge légale sur cette infrastructure afin d’éviter l’enclavement du village.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média