Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

25 janvier 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Un clash de titans remporté par les Huskies

Huskies Rouyn-Noranda Voltigeurs Drummondville

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies et les Voltigeurs ont offert un match chaudement disputé qui s'est soldé par une victoire rouynorandienne.

Le match entre les Huskies et les Voltigeurs était attendu depuis la fin de la période des transactions. Le duel entre deux titans n'aura pas déçu la salle comble du Centre Marcel-Dionne alors que les deux équipes ont offert du jeu digne d'une finale. Les Huskies ont remporté ce duel par la marque de 3 à 2.

«C’était un match de séries. Tout était là. Il y avait une excellente foule, beaucoup d’ambiance. Le jeu était rapide, physique et enlevant. C’est pour ce genre de match que tu joues au hockey. C’est pour ce genre de match que j’entraîne», a lancé l’entraîneur des Huskies Mario Pouliot.

Il faut dire que la troupe rouynorandienne attendait ce match depuis longtemps. «Je sentais beaucoup d’excitation avant le match. Les gars avaient hâte. On a bien transporté ça dans le match. On a joué avec intensité et ardeur», a-t-il évoqué.

Son équipe a disputé un très bon match limitant les Voltigeurs à 28 lancers. «J’ai aimé notre façon de se comporter. On a bien géré notre rondelle. On a appliqué les détails et fait les choses simples. Dans ce genre de match, c’est important d’avoir confiance en toi, en tes coéquipiers, en ton équipe et dans ton système», a indiqué Mario Pouliot.

Dobson et Teasdale s’Illustrent

Le défenseur de 18 ans Noah Dobson a été utilisé à toutes les sauces par son entraîneur qui devait compter sur une brigade défensive privée des services de Justin Bergeron. Ce dernier est aux prises avec des spasmes au dos.

«Noah a disputé tout un match. Il a été d’un calme olympien avec la rondelle. Il a fait des sorties de zone sous pression comme il est capable d’en faire. En attaque, il a pris les bonnes décisions», a souligné Mario Pouliot.

Dobson a notamment préparé le but victorieux de Joël Teasdale. Lui aussi a connu tout un match. «Il est un gars dominant le long des rampes. Il termine ses mises en échec. Quand il est dans les alentours, tu te dois d’être alerte. Il nous amène une dimension qui nous manquait», a signalé le pilote rouynorandien.

L’avantage numérique frappe

Les Voltigeurs ont profité d’une punition à Alexis Arsenault pour ouvrir la marque. Un tir de la ligne bleue de Dawson Mercer a dévié pour se retrouver sur le bâton de Joe Veleno (30e). Ce dernier a décoché un tir précis pour déjouer Samuel Harvey.

La meute a profité de son avantage numérique pour répliquer. Peter Abbandonato (25e) a profité du temps et de l’espace qu’on lui a laissé pour décocher un tir du poignet qu’Olivier Rodrigue n’a pas été en mesure de stopper.

Opportunisme

En début de troisième période, l’attaquant tchèque Jakub Lauko (14e) s’est échappé. Le défenseur adverse l’a fait trébucher, ce qui a permis au joueur de la meute d’obtenir un lancer de punition. Le numéro 13 n’a pas raté cette occasion plaçant la rondelle entre les jambières du gardien adverse pour marquer.

Les locaux ont finalement créé l’égalité en milieu de période. Encore une fois, ils ont profité d’un avantage numérique. Cette fois, Maxime Comtois (4e), sur un lancer frappé, a fait scintiller la lumière rouge.

En fin de période, Noah Dobson a attiré tous les yeux des Voltigeurs vers lui, ce qui a libéré Joël Teasdale (27e) à l’embouchure du filet. Ce dernier n’a pas raté cette occasion.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média