Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

28 janvier 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

L’étau se resserre sur les Forestiers d’Amos

Forestiers Amos 2018-2019

©Les Forestiers d'Amos - Dany Germain

Le Phénix du Collège Esther-Blondin a battu les Forestiers samedi.

MIDGET AAA - Les Forestiers d’Amos ont choisi un mauvais moment pour ne pas amasser de point sur la route, s’inclinant face à deux rivaux de divisions, Esther-Blondin et Saint-Eustache, au cours du week-end. La formation abitibienne diminue ainsi ses chances de grimper au classement général.

Après avoir perdu samedi au compte de 7 à 4 contre le Phénix, la troupe de Guillaume Bisaillon a échappé trois points importants dans un revers de 3 à 2 le lendemain alors qu’elle débutait une série de trois affrontements cruciaux pour la course au 12e rang du circuit Lévesque.  

D’autant plus que le pilote des Forestiers n’était pas complètement d’accord avec la décision d’accorder le troisième filet des Vikings qui s’est avéré celui de la victoire. 

«Le bâton d’un de nos joueurs était sur la glace, mais n’était pas cassé et l’adversaire l’a poussé, ce qui entraîne habituellement une punition pour obstruction. J’ai envoyé le clip au superviseur de la ligue juste pour voir si je suis à jour dans mes règlements. C’est dommage parce qu’on aurait pu pousser ce match-là en prolongation», a fait savoir Bisaillon. 

Étant donné que le calendrier tire à sa fin, le facteur temps commence à compliquer la tâche des Amossois. 

«On reste quand même à un point derrière Charles-Lemoyne. C’est certain que ça va être de plus en plus dur d’aller rejoindre Saint-Eustache. Au bout du compte, on va affronter qui on aura à affronter. Ce n’est pas le scénario idéal, mais notre adversaire en première ronde va être dur», a ajouté l'entraîneur 

Derniers séjours à domicile 

Ayant eu toutes sortes de difficultés à remporter des matchs à leur domicile, les Forestiers pourraient faire oublier le tout en allant chercher deux gains la semaine prochaine contre Saint-Eustache. 

«En ayant joué hier contre Saint-Eustache, c’est certain que la rivalité va prendre le dessus. J’espère qu’on va être capable de s’inspirer de cela pour gagner à la maison», a mentionné l’entraîneur-chef. 

Ce dernier ne cache pas que ses joueurs regardent un peu le classement en souhaitant quitter la 14e place pour ainsi éviter de croiser le fer avec les Chevaliers de Lévis en première ronde des séries éliminatoires. 

«C’est clair qu’ils le regardent. Les joueurs qui disent ne pas le faire, j’ai de la misère à croire cela. Les joueurs en sont conscients et de la façon qu’ils ont joué en fin de semaine dernière, on voit qu’ils prennent le tout au sérieux», a avoué Bisaillon. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média