Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

30 janvier 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Lait, yogourts et fromage produits à St-Félix

Boréalait se lance dans la transformation du lait

Boréalait Larochelle Rancourt

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les copropriétaires de Boréalait, Benoit Larochelle et Évelyne Rancourt, posent avec certains de leurs produits, dans la portion boutique de la fromagerie.

AGROALIMENTAIRE. Une nouvelle entreprise de Saint-Félix-de-Dalquier se lance dans la transformation du lait. Au début février, Boréalait produira lait, yogourts artisans et fromages pour le marché régional.

Boréalait, dont le nom évoque la nordicité, la pureté, les grands espaces et leur amour du lait, est le projet d’Évelyne Rancourt et Benoit Larochelle. Producteurs laitiers, ils ont décidé, après avoir fondé leur famille, de pousser leur passion encore plus loin.

Benoit est d’ailleurs l’un des propriétaires de la ferme familiale Larard, voisine de Boréalait. «La ferme s’est convertie graduellement de la vache Holstein à la vache Jersey il y a une dizaine d’années et on s’est rendu compte que le lait des Jersey, qui est plus riche en gras et protéines, se prêtait très bien à la transformation. Alors, on a fondé Boréalait, Benoit et moi. On devrait utiliser environ une journée et demie de la production hebdomadaire de la ferme», explique Évelyne Rancourt, qui en sera l’une des trois employés.

Agronome, elle a appris les rudiments de la production du yogourt et du fromage en suivant ces dernières années des formations en France et à l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec. «Notre créneau, c’est vraiment le lait entier et le yogourt. On a voulu se différencier des autres producteurs qui font déjà du fromage en grains dans la région. Notre objectif était que notre lait soit le moins transformé possible. Mais le fromage en grains est vite devenu un incontournable», raconte-t-elle.

Boréalait pasteurisateur

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Lors de notre passage, le 23 janvier, tout était pratiquement prêt pour lancer la production des différents produits. Ici, on peut voir le bac de finition du fromage à l’avant-plan et le pasteurisateur à l’arrière.

Du lait entier

Le produit de base de Boréalait sera un lait entier pasteurisé non homogénéisé, ce qui veut dire que la crème se séparera du lait, qui sera riche à 5,25 %. Il sera vendu en contenants d’un litre en verre et consignés.

Publicité

Défiler pour continuer

Boréalait

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La signature visuelle de Boréalait avec deux des trois produits.

«On aurait pu embouteiller dans des contenants de plastique, ce qui aurait été beaucoup plus simple, mais on trouvait important de réduire notre empreinte écologique. Les gens pourront aussi venir se chercher du lait en vrac directement ici. Les bouteilles seront en vente un peu partout en Abitibi», indique Évelyne Rancourt, qui n’écarte pas la possibilité de produire un jour des laits écrémés, sans lactose ou au chocolat.

Yogourts artisans

Boréalait produira aussi trois yogourts artisans. Il s’agira d’un yogourt ferme, avec la crème qui remonte sur le dessus, qu’il faudra brasser soi-même.

«C’est sûr qu’il y aura un peu d’éducation à faire, parce qu’il en existe très peu au Québec. Les yogourts vont se décliner en trois saveurs: nature, au miel et aux fraises. Le miel proviendra de la Miellerie La Grande Ourse de Saint-Marc et les fraises, de la ferme Nordvie au Témiscamingue. Les fraises seront transformées par Carignan Cuisine», souligne fièrement la copropriétaire.

Ces yogourts seront vendus dans des contenants en verre de 500 ml. Ils ne seront pas consignés, mais pourront être rapportés chez Boréalait en échange d’un crédit. Elle envisage la possibilité de faire un yogourt brassé.

Du fromage

Enfin, Boréalait offrira aussi un fromage affiné à pâte ferme, qui sera vendu en grains et en bloc. À la suite d’un concours lancé sur Facebook pour leur trouver un nom, ils se nommeront le Grain de lait et la Brique de lait. Il sera frais du jour le jeudi (dès 16h) et le vendredi.

«Il sera possible d’acheter du fromage en grains en vrac ici et chez Écolovrac à Amos. Il sera moins largement distribué que nos autres produits. J’aimerais aussi sortir un fromage à pâte molle triple crème pour les Fêtes cette année», précise Évelyne Rancourt, qui a clairement la tête pleine de projets.

Plusieurs points de vente

Les produits de Boréalait seront d’abord disponibles en boutique à la fromagerie (285, route 109, Saint-Félix-de-Dalquier) du jeudi au samedi et à l’Épicerie Carignan. Le lait sera aussi vendu aux supermarchés de la Coop IGA et chez Écolovrac à Amos, à la Boucherie des Praz à Rouyn-Noranda, et au IGA Boyer à La Sarre. Il sera aussi disponible à l’épicerie zéro déchet Aki de Val-d’Or quand elle ouvrira ses portes. Le yogourt devrait se trouver dans les mêmes points de vente. Quant au fromage, il sera surtout distribué dans la région d’Amos, essentiellement à la fromagerie, à l'Épicerie Carignan, au Shell Sélect et chez Écolovrac.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média