Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

30 janvier 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une douzième de suite pour les Huskies grâce à Beaucage

Huskies Rouyn-Noranda - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Alex Beaucage a inscrit le but gagnant pour les Huskies.

HOCKEY JUNIOR - Les Huskies de Rouyn-Noranda ont poursuivi leur année 2019 parfaite alors qu’ils ont vaincu les Foreurs de Val-d’Or au compte de 5 à 2 pour signer une douzième victoire de suite, mercredi soir au Centre airCreebec.

Mené par le but gagnant à cinq contre quatre d’Alex Beaucage en fin de troisième période qui brisait une égalité de 2-2, Rouyn-Noranda freinait du même coup une séquence de deux défaites consécutives au domicile des Foreurs, cette saison.

Même s’il a subi la défaite, le gardien des Foreurs Jonathan Lemieux a eu son mot à dire dans la rencontre en faisant 34 arrêts pour permettre à son équipe de rester dans le match.

«Cette défaite contribue à son expérience. On dirait que depuis les Fêtes, il est confiant comme jamais et c’est lui qui nous tiens dans les matchs dernièrement», n’a pas caché Pascal Rhéaume sur son cerbère de 17 ans.

«Les matchs contre Val-d’Or sont toujours serrés. Je pense qu’être capable de sortir d’ici avec une victoire pour nous en temps réglementaire, c’est bien», a déclaré Beaucage après la rencontre.

But tardif

Avec une première période sans but, les 1606 spectateurs ont dû attendre plus de 34 minutes de jeu avant de voir Julien Tessier ouvrir la marque grâce à une belle percée individuelle.

Un but qui a donné des ailes à Val-d’Or qui a mis beaucoup plus de pression sur leurs rivaux de la 117.

«Il reste qu’à partir de là, c’est une question de résistance mentale. Après cela, on s’est mis à forcer le jeu et les Foreurs ont bien joué. Ils ont eu quatre ou cinq chances de marquer après une échappée pendant une attaque à cinq», a constaté l’instructeur des Huskies, Mario Pouliot.

Un peu plus de quatre minutes plus tard, pendant une pénalité à Alexandre Couture, Rafaël Harvey-Pinard a bénéficié d’une montée de Patrik Hrehorcak pour pousser la rondelle derrière Lemieux et niveler la marque.

Créer sa chance

Un cliché au hockey veut que les bonnes équipes créent leurs chances et réussissent à en tirer profit. Les Rouynorandiens ont mis en pratique cette expression en troisième période lorsque le disque a bondi par-dessus le bâton de David Noël avant de revenir devant le filet pour toucher le patin de Maxence Guenette avant d’entrer dans le filet. Au final, le but a été crédité à Tyler Hinam.

«Pour moi, c’est un but typique à la Rouyn-Noranda, le genre qui nous fait mal. Une équipe comme elle a souvent les rebonds favorables. Malheureusement, ce n’est pas nous qui l’avons eu», a avoué Rhéaume dans son point de presse.

Toutefois, son équipe n’a pas mis de temps à faire 2-2 par l’entremise du bon travail de Peyton Hoyt qui a réussi à amener la rondelle au filet pour permettre à Jérémy Michel de sauter sur le retour.

Beaucage à la rescousse

Véritable poison lors des jeux de puissance, Alex Beaucage a fait payer la pénalité d’accrochage de David Noël en marquant le but de victoire avec un tir sur réception des cercles qui a eu raison de Lemieux avec 3:42 à faire en troisième période.

Par la suite, Harvey-Pinard s’est assuré que le vert et or n’effectue pas de remontée en inscrivant son deuxième de la soirée. Patrik Hrehorcak a scellé l’issue du match dans un filet désert dans les derniers dixièmes de seconde.

«Rafaël ne se casse pas la tête dans sa façon de jouer. Il donne toujours son maximum et est allé vers le filet», a résumé Mario Pouliot à propos de son capitaine.

Commentaires

31 janvier 2019

Michel Beaucage

Très bon match.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média