Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

02 février 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Des noms originaux pour assaisonner le quotidien des mines

Bonterra_forages_Gladiator

©Bonterra Resources

Pour ses projets à l’est de Lebel-sur-Quévillon, Bonterra s’est inspirée de l’ère des gladiateurs de l’empire romain.

Si tout le travail nécessaire pour découvrir un gisement et le mettre en exploitation demande énormément de rigueur, le secteur minier se permet parfois quelques fantaisies. Histoire de rompre la monotonie, certaines sociétés déploient beaucoup d’imagination lorsque vient le temps de nommer leurs projets.

La plus prolifique à cet égard est sans l’ombre d’un doute Exploration Midland. Sans doute inspirée par son nom, qu’on peut traduire librement par Terre du Milieu, la société, qui développe plusieurs projets en Jamésie en partenariat avec Altius Minerals, a puisé dans le vaste répertoire développé par l’auteur J.R.R. Tolkien, dans ses romans Le Seigneur des Anneaux et Bilbo le Hobbit, pour désigner ses différents gisements et indices.

Ainsi, on pourrait voir un jour apparaître une mine de nickel, cuivre et cobalt qui, tout comme l’imposant réseau de galeries creusées par les Nains, pourrait porter le nom de Moria. Les amateurs de Tolkien pourraient toutefois souhaiter que les galeries ne s’étendent pas trop en profondeur… Ce projet comprend deux indices à teneurs très élevées en nickel qui ont été baptisés du nom de deux Nains: Gimli (14,1 %) et Gloin (16,0 %)

Parmi les nombreux autres projets et indices qu’on retrouve dans cette région figurent Shire (La Comté), pays des Hobbits, Minas Tirith, Isengard et Helm’s Deep (Gouffre de Helm), trois forteresses, Gondor et Fangorn, respectivement un pays et une forêt, Mythril, un minerai magique exploité par les Nains, ainsi qu’Elrond, Celeborn et Galadriel, trois importants personnages elfes.

Publicité

Défiler pour continuer

Pour la gloire de Rome

À une centaine de kilomètres à l’est de Lebel-sur-Quévillon, Bonterra Resources a peut-être voulu marquer sa volonté de conquérir le marché de l’or en se basant sur la gloire des gladiateurs de l’empire romain. Son projet Gladiator est ainsi composé de trois propriétés, Coliseum (Colisée), West Arena (Arène Ouest) et East Arena (Arène Est), lesquelles courent respectivement le nom de trois failles géologiques baptisées du nom de trois gladiateurs: Spartacus, Crixus et Gannicus.

Qué calor!

Plus terre-à-terre, mais sans pour autant manquer de piquant, Wallbridge Mining Company, qui développe le gisement aurifère Fenelon au nord de La Sarre, a opté pour les piments et les épices pour distinguer les différents indices minéralisés de son projet. Des forages ont ainsi été réalisés dans des zones dénommées Chipotle, Paprika, Tabasco ou encore Habanero. Tout comme le piment qui la désigne, cette dernière zone a récemment rapporté les teneurs les plus élevées en or du projet.

Sans doute stimulée par les rigueurs de l’hiver abitibien, l’équipe de Wallbridge s’est également inspirée du soleil de la Côte Ouest pour identifier d’autres secteurs de Fenelon, alors que deux d’entre eux portent des noms de villes de la Californie: Anaheim et Fresno.

Vous en connaissez d’autres? Faites-nous part de vos trouvailles sur notre site web ou sur notre page Facebook.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média