Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

04 février 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Alex Beaucage, le Lucky Luke des Huskies

Alex Beaucage

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

L’attaquant de 17 ans Alex Beaucage connaît une saison de rêve jusqu’à maintenant, étant un des meilleurs joueurs de 17 ans de la LHJMQ en termes de production offensive.

À 17 ans, Alex Beaucage est un peu comme Lucky Luke. Armé de son tir du poignet, il réussit à déjouer de nombreux gardiens, qui n’ont pas le temps de voir l’ombre de son tir avant que la lumière rouge ne scintille.

En 52 parties, Alex Beaucage a déjà touché la cible à 31 reprises. «J’ai plus confiance dans mon lancer», a admis le numéro 16 des Huskies.

Il peut aussi compter sur l’apport de Peter Abbandonato, qui pilote le trio qu’il compose avec Joël Teasdale. «Le fait de pouvoir évoluer aux côtés de Peter et de Joël est un gros plus, surtout qu’on a une certaine chimie ensemble. Mario Pouliot a aussi confiance en moi, ce qui est un autre des facteurs qui explique mes succès», a-t-il expliqué.

«Je suis plus un shooter et Peter est plus un passeur. Joël amène une touche physique et il travaille extrêmement fort. Ça explique nos succès», a-t-il ajouté.

Il faut dire que l’attaquant de 17 ans avait participé au camp d’Équipe Canada des moins de 18 ans cet été. Ses services n’avaient toutefois pas été retenus. «Ça m’a fouetté parce que j’avais été déçu d’être coupé. J’ai travaillé encore plus fort après pour leur prouver qu’ils avaient tort», a-t-il soutenu.

Année de repêchage

L’attaquant originaire de Trois-Rivières vit aussi sa première année d’éligibilité au repêchage de la Ligue nationale de hockey. «Si j’ai à me faire repêcher, je vais l’être. Si je n’ai pas à me faire repêcher, je ne vais pas l’être. C’est simple comme ça. Je veux avoir du plaisir à jouer et ne pas me mettre de la pression», a-t-il précisé.

Néanmoins, même s’il le cache un peu, Alex Beaucage s’en met tout de même un peu, de la pression. «Tout le monde dit qu’il n’y pense pas, mais ça te reste en tête. J’ai eu une rencontre avec Mario Pouliot à ce sujet et l’important, c’est que je joue ma game», a-t-il exposé.

«C’est une année importante parce que la priorité est d’être repêché, mais en même temps, il y d’autres possibilités pour atteindre la LNH», a-t-il ajouté.

Vivre le succès

Alex Beaucage n’est pas étonné des succès de nombreux joueurs au sein de la meute.

«On a un club très rapide avec beaucoup d’offensive. On a beaucoup de profondeur. Ce sont tous de bons joueurs, autant offensivement que défensivement, alors peu importe avec qui tu joues, tu peux connaître du succès» - Alex Beaucage

Son équipe occupe actuellement le 1er rang du classement général de la LHJMQ. «Dès le début de la saison, on savait qu’on pouvait avoir une bonne saison parce qu’on avait plusieurs joueurs qui revenaient. On est vraiment satisfait de ce qu’on a accompli jusqu’à maintenant», a-t-il indiqué.

Commentaires

9 fvrier 2019

Michel Beaucage

GO Alex GO

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média