Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

12 février 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Il n’en peut plus de la neige dans sa rue

Deneigement Rouyn-Noranda

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

La neige s’accumule et provoque un rétrécissement des rues, rendant la circulation de plus en plus difficile à Rouyn-Noranda.

Un résident de la rue Lauzon à Rouyn-Noranda s’est plaint de l’accumulation de neige en bordure de sa rue et, plus particulièrement, du danger que cela engendre aux intersections.

Luc Pilon s’est présenté devant le conseil municipal, le 11 février, pour demander quand la Ville allait ramasser les bancs de neige, étant donné que la dernière opération de ramassage avait été effectuée avant les Fêtes. M. Pilon a soutenu qu’à plusieurs reprises, on lui avait indiqué que les travaux allaient être faits incessamment. Mais après des semaines d’attente, la neige est toujours là. Et elle s’accumule. 

«Il a fallu que j’appelle pour faire enlever les accumulations de chaque côté de la rue à l’intersection du boulevard de l’Université, parce qu’on était rendu à seulement une voiture et demie [de largeur] et qu’on passait proche de faire des face-à-face régulièrement », a-t-il lancé, en ajoutant que le bon sens devrait suffire à guider les interventions des déneigeurs. Il s’est également demandé si les taxes qu’il payait étaient justifiées, étant donné le peu de services dont il bénéficie. 

Bris mécaniques et nouvelle politique 

Selon Réjean Lesage, directeur des travaux publics et services techniques à la Ville de Rouyn-Noranda, une série de facteurs expliquent les retards dans le déneigement cette année. 

«En date du 7 février, on avait déjà atteint 217 cm de neige d’accumulation. Il reste presque deux mois de précipitations à venir et la moyenne annuelle est de 254 cm. En plus, il y a eu plusieurs bris mécaniques à nos chenillettes, tandis que deux souffleurs de rues sur trois sont hors service. On a bon espoir d’en récupérer un cette semaine. Nos équipes s’affairent au ramassage de 11 heures à 12 heures par jour depuis six semaines», a-t-il expliqué. 

Les conditions météo changeantes, pluie, verglas et neige, ont engendré des difficultés dans les opérations. M. Lesage a même mentionné que parfois, les souffleurs et les chenillettes sont soumis à toutes sortes de stress mécaniques. 

«Ce sont de machines qui travaillent très dur, a-t-il rappelé. Les bancs de neige sont glacés, mais ils cachent aussi parfois toutes sortes de débris. On a même frappé des essieux, un driving shaft, dernièrement.» 

La mairesse, Diane Dallaire, a indiqué qu’elle était très sensible à la situation, qu’une provision d’urgence de plus de 200 000 $ supplémentaires allait être allouée au déneigement et que la politique de déneigement de la Ville allait être revue.

Au moment d'écrire ces lignes, on prévoyait des précipitation d'une vingtaine de centimètres de neige à Rouyn-Noranda.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média