Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

12 février 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Une occasion en or de rencontrer ses futurs employeurs

Le Cégep et l’UQAT s’associent pour le Salon stages et emploi

AB-Stage_Emploi

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Près d’une soixantaine d’entreprises de la région ont pris part au Salon stage et emploi organisé par le Cégep et l’UQAT.

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et l’UQAT se sont associés une fois de plus pour permettre aux étudiants de rencontrer de nombreux employeurs de la région et leur donner l’occasion de soumettre leur candidature. 

Le Salon stages et emploi en est à sa troisième édition et s’est déroulé les 12 et 13 février à la salle à usages multiples du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda. Près d’une soixantaine d’entreprises de la région ont répondu à l’appel des deux institutions postsecondaires afin d’aller à la rencontre des futurs travailleurs. 

«En période de pénurie de main-d’œuvre, on tente d’être plus près de nos entreprises, a expliqué le directeur général du Cégep, Sylvain Blais. Si nous sommes si bien implantés dans notre région, c’est parce que nous avons la capacité d’aider nos entreprises, et l’on souhaite que notre économie puisse se développer.» 

Le Salon stages et emploi permet également une meilleure rétention des jeunes dans la région. 

«Le fait d’avoir exclusivement des entreprises de la région démontre l’intérêt de celles-ci pour nos étudiants, a indiqué Isabelle Collin, conseillère à la vie étudiante à l’UQAT. Tant au Cégep qu’à l’UQAT, nous formons des personnes dans des domaines très spécifiques qui sont reconnus par les employeurs. Il allait de soi, pour nous, que nous devions nous associer au Cégep pour l’événement.» 

Premières entrevues 

En plus des différents kiosques répartis dans la salle à usages multiples du Cégep, des locaux sont mis à la disposition des entreprises afin de faire des entrevues avec les candidats. 

«Ça donne l’occasion aux étudiants de vivre une vraie première expérience d’entrevue avant même d’être sur le marché du travail, a fait observer le directeur général du Cégep. Les jeunes qui se présentent ici peuvent également tenter de trouver un stage dans le cadre de leur programme d’études collégiales.» 

Apprécié des employeurs 

Le Salon stages et emploi permet aux employeurs de prendre contact avec de nombreux candidats tout en faisant la promotion de leur entreprise. 

«Chez Manufacture Adria, on est à la recherche de candidats intéressants, comme la majorité des employeurs qui sont touchés par la pénurie de main-d’œuvre, a précisé Stéphanie Baril, responsable des communications dans l’entreprise. Depuis deux ans, nous sommes en forte croissance et nous avons de nombreux postes intéressants, autant pour les gens qui ont une technique que ceux qui détiennent un diplôme universitaire. J’ai reçu une vingtaine de candidatures spécialisées au cours de la journée de mardi seulement.» 

Sylvain Blais croit que le Salon répond véritablement aux besoins des entreprises. «Si elles sont de plus en plus nombreuses à venir chaque année, c’est qu’on fait là quelque chose qui les intéresse. On répond vraiment à un besoin de nos entreprises», a-t-il conclu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média