Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

14 février 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La CSN joue les cupidons en cette St-Valentin

Elle invite la population à dire merci à ses travailleurs du secteur public

CSN Lafleur Trottier

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Félix-Antoine Lafleur et Annick Trottier posent avec les cartes de remerciement qui circuleront au cours des prochaines semaines parmi les travailleuses et travailleurs du secteur public représentés par la CSN.

AFFAIRES SYNDICALES. La CSN a profité de la Saint-Valentin pour jouer les cupidons et inviter la population à remercier les travailleuses et travailleurs en santé et services sociaux, éducation et dans les organismes gouvernementaux, le 14 février, à Amos.

Le président du Conseil central CSN Félix-Antoine Lafleur et la vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services (FSSS-CSN) ont alors lancé le volet régional de la grande campagne nationale: Vous êtes les services publics. Merci!

Cette campagne invite la population à remercier les quelque 3000 syndiqués de la CSN qui travaillent en éducation, dans la santé et les services sociaux ainsi que dans les organismes publics. Des officiers syndicaux leur ont aussi offert des cœurs en chocolat en les remerciant de vive voix. Des cartes avec des messages de remerciement circulent également.

Un baume sur le cœur

«C’est une campagne pour valoriser les métiers de l’ombre du secteur public que nous représentons à la CSN. On veut leur redonner leur juste valeur. Ils jouent tous un rôle important dans les services à la population. Ces travailleuses et travailleurs se dévouent jour après jour pour s’assurer que les personnes les plus vulnérables de notre société reçoivent des services dans un contexte favorable, et ce, en dépit des compressions budgétaires et de la pénurie de main-d’œuvre», a exprimé Félix-Antoine Lafleur.

Dans le secteur de la santé et des services sociaux, la CSN représente les employés de la catégorie 2, c’est-à-dire les préposés aux bénéficiaires, le personnel d’entretien et des cuisines. «Sans eux, le réseau s’effondrerait. On entend souvent les politiciens dire que les coupures n’affectent pas le personnel ni les services, mais ce n’est pas vrai. Alors aujourd’hui et dans les prochaines semaines, on veut mettre un baume sur le cœur de ces travailleuses et travailleurs. On veut leur envoyer une grosse dose d’amour et les remercier de porter le réseau à bout de bras», a renchéri Annick Trottier.

«On vous invite à prendre un peu de votre temps pour dire merci à ces travailleuses et travailleurs pour leur engagement» - Félix-Antoine Lafleur

Trop souvent oubliés

En éducation, la CSN compte deux grandes fédérations dans la région. Celle des employés et employés des services publics réunit des membres du personnel de soutien, souvent moins visibles, mais dont le rôle est tout aussi important. «Ils s’assurent que les écoles soient des milieux de vie où il est intéressant d’apprendre. Ils accompagnent nos enfants au quotidien. Ils sont souvent oubliés», a rappelé M. Lafleur.

Il y a aussi la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec, dont les membres sont les enseignants collégiaux. «Ils forment nos jeunes pour le marché du travail, mais ils forgent aussi leur esprit critique et les préparent pour la vie d’adulte. On les remercie pour leur engagement», a ajouté le président du Conseil central Abitibi-Témiscamingue - Nord-du-Québec de la CSN.

La campagne s’est aussi transportée sur les réseaux sociaux, où les travailleuses et travailleurs ainsi que la population peuvent utiliser le mot-clic #ditesmerci ou encore visiter le site internet ditesmerci.info.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média