Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

15 février 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Un premier Gala de reconnaissance pour la persévérance scolaire

CSLA reconnaissance

©Photo L'Éclat / Le Citoyen – Marc-André Gemme

Danielle Frenette, de Normétal, s’assure qu’une cinquantaine de jeunes déjeunent convenablement chaque matin.

La Commission scolaire du Lac-Abitibi (CSLA) a tenu son premier Gala de reconnaissance annuel portant sur la persévérance scolaire. Chacune des écoles a choisi une personne qui exerce une grande influence sur la persévérance des jeunes.

«Chaque année on fait beaucoup d’activités dans les écoles, a expliqué la directrice générale de la CSLA, Isabelle Godbout. Cette fois, les élus scolaires souhaitaient s’impliquer et avoir eux aussi une tribune où ils pourraient signifier aux gens l’importance de la persévérance scolaire.» 

Les commissaires de chaque circonscription ont donc remis un prix aux personnes d’influence choisies par les différentes directions d’école. La direction de la CSLA souhaite à présent que cet événement devienne une tradition annuelle en Abitibi-Ouest. 

Les récipiendaires 

Neuf personnes ont été récompensées lors du gala, soit une par école ou centre de formation. Claudie Ruelleand, enseignante à l’école Dagenais de Palmarolle, a reçu le premier honneur grâce à son projet d’ateliers de cuisine pour les élèves du secondaire et par son implication dans les activités sociales du pavillon. 

Du côté de l’école Boréale, la bénévole en chef du Club des petits déjeuners de Normétal, Danielle Frenette, a mérité le prix pour son implication et sa dévotion à la cause des petits déjeuners. 

À la Polyno de La Sarre, la direction a choisi Lyne Desrochers, intervenante dans le secteur de l’enseignement modulaire, pour ses valeurs comme le respect et sa dévotion pour son métier. 

Du côté de Macamic, la direction de l’école Royal-Roussillon a choisi de remettre le prix à l’Organisme de participation des parents. La dizaine de parents qui en sont membres s’impliquent à plusieurs niveaux dans la vie et les activités des jeunes de Macamic. 

L’école de l’Envol, quant à elle, a reconnu les efforts constants et la bonne humeur permanente de l’enseignante Stéphanie Roy. Celle-ci s’implique dans de nombreux projets et est à l’origine de nombreuses initiatives qui aident à motiver les jeunes. 

Jacynthe Lebel, enseignante à l’école du Maillon, a reçu l’honneur pour sa passion et son implication dans différents projets qui ont été réalisés à l’école. 

Le maire de Poularies, Pierre Godbout, a reçu l’honneur de la part de l’école Bellefeuille pour sa dévotion envers le bien-être des jeunes de sa communauté. Grâce à son implication, les jeunes peuvent désormais bénéficier d’une collation matinale afin d’étudier le ventre plein. 

Au Centre de formation professionnelle, l’enseignant en soudage-montage David Fortin a été récompensé pour sa facilité à développer et entretenir de bonnes relations avec ses étudiants et le personnel de la direction, et ce, depuis 14 ans. 

Finalement, le Centre de formation générale Le Retour a décidé d’honorer Marie Lebourdais, agente de bureau. Sa bonne humeur, sa mémoire et sa gentillesse font d’elle une deuxième mère pour bien des jeunes et pour le personnel du centre. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média