Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

20 février 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Deux classes de maternelle supplémentaires à la CSRN

AB-Maternelle

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives

Deux classes de maternelles 4 ans vont s’ajouter aux deux classes déjà en place sur le territoire de la CSRN. Celles-ci seront offertes à l’école de Bellecombe et de Cléricy.

 L’implantation de la maternelle 4 ans par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, amène la Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN) à offrir deux classes de maternelles supplémentaires pour la rentrée 2019-2020. 

«Nous avions l’obligation de garder les deux classes que nous avions déjà au Pavillon Monseigneur-Pelletier et à Notre-Dame-de-Grâce. Nous avons ajouté les écoles de Bellecombe et de Cléricy. Cette dernière desservira le secteur Cléricy/Mont-Brun/D’Alembert. Nous avons choisi nos écoles qui étaient les plus défavorisées», a fait savoir la directrice des services éducatifs de la CSRN, Anne-Frédérique Karsenti, lors du Conseil des commissaires du 19 février. 

Cette exigence du ministère de l’Éducation va demander plusieurs ajustements majeurs au cours des prochains mois afin que les classes soient conformes pour accueillir les petits. 

«Ça prend une toilette adaptée à même le local de classe et un évier, a précisé Mme Karsenti. Il faut aussi procéder à l’achat de matériel pédagogique et de meubles. Nous devons également trouver les enseignants et les éducateurs qui vont les accompagner et former tous ces gens-là.» 

Assez d’espace pour l’instant 

L’école de Cléricy est en mesure d’accueillir cette classe de maternelle supplémentaire en faisant les adaptations nécessaires. «Par contre, l’école de Bellecombe est à la limite. Cela va dépendre du nombre d’élèves inscrits cette année», a indiqué Mme Karsenti. 

«C’est sûr que pour des écoles comme Bellecombe ou Cléricy, où d’année en année, on se demande s’il va y avoir un groupe de préscolaire ou non, c’est un avantage. Si jamais il n’y a pas suffisamment de maternelles 5 ans, on peut ajouter des 4 ans et il y aura toujours une classe de maternelle qui demeurera», a-t-elle ajouté. 

Le Ministère prévoit ajouter d’autres classes de maternelle 4 ans au cours des années à venir. «Les prochaines écoles sont déjà ciblées, a poursuivi Anne-Frédérique Karsenti. Nous allons commencer avec nos écoles où l’indice de défavorisation est plus élevé. Il y aurait Entre-Lacs et Notre-Dame-de-Protection. Le Prélude n’a pas de place, et ce, même si elle est considérée défavorisée pour l’instant.» 

L’implantation de classes de maternelle supplémentaires ne se fera qu’en fonction des demandes émanant du ministère de l’Éducation. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média