Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

26 février 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

La région part à Québec en quête de médailles

Marie-Maude Pomerleau nommée porte-drapeau

Marie-Maude Pomerleau

©Photo gracieuseté de la famille Pomerleau)

Marie-Maude Pomerleau du CPA de La Sarre portera le drapeau régional lors de la cérémonie d’ouverture.

JEUX DU QUÉBEC - À quelques jours de l’ouverture de la 54e finale des Jeux du Québec, la délégation de l’Abitibi-Témiscamingue se prépare à vivre une expérience unique alors qu’elle se dirigera vers la Vieille Capitale pour le début du premier bloc, qui s’amorcera le 1er mars. 

Au total, 112 athlètes des quatre coins de la région tenteront de battre la marque de 15 médailles (deux or, six argent et sept bronze) établie lors des derniers Jeux d’hiver à Alma, il y a deux ans. 

Avec les installations et le village des athlètes tout près du Centre des Congrès, lieu de résidence des participants, les jeunes et les organisateurs vivront une ambiance particulière et constante durant les huit jours de compétitions. 

«Ça va être un peu comme un petit village olympique, si l'on veut. Tout le monde dort là et plein d’activités complémentaires seront sur place. Les seules fois qu’ils vont sortir, c’est pour aller sur les différents plateaux de compétition», a décrit la chef de mission pour l’Abitibi-Témiscamingue, Sabrina Bernier. 

En étant dans une grande ville qui peut permettre ce genre d’installations, la logistique est également différente pour tous les gens qui gravitent autour des différentes épreuves. 

«Il y a moins de déplacement, mais il y a beaucoup plus de gens à gérer au même endroit. Toutes les régions sont installées là et c’est quelque chose qui n’a jamais été fait dans le passé», a ajouté Mme Bernier.   

Pomerleau, espoir et porte-drapeau 

Un des bons espoirs de médaille pour la région, la patineuse artistique lasarroise Marie-Maude Pomerleau aura l’honneur d’ouvrir la voie pour sa région en portant le drapeau lors de la cérémonie d’ouverture. 

Classée sur Équipe Québec tout juste avant le temps des Fêtes, elle succède à Justine Grimard-Spalding qui avait eu cet honneur lors de la dernière édition, l’été dernier à Thetford Mines. 

En plus de Pomerleau, la région pourrait se démarquer en badminton féminin alors que Sarah Aubé, médaillée lors des Jeux de 2017 à Alma, et ses coéquipières devraient être à surveiller à Québec.  

«Elles sont encore au niveau benjamin, donc elles vont pouvoir revenir dans deux ans. Elles sont jeunes et font partie du circuit provincial. C’est sûr qu’il y en a une qui est à niveau plus élevé, mais ça reste une compétition et les trois peuvent espérer se démarquer», a mentionné la chef de mission. 

Ayant participé à la dernière finale d’été en vélo de montagne et en cyclisme, l’Amossois Solstice Lanoix est un autre nom à retenir puisqu’il a déjà grimpé sur le podium à quelques reprises cette saison en ski de fond. 

Finalement, les compétitions d’haltérophilie pourraient être le théâtre d’un top trois régional avec, notamment, Zachary Marchildon du club de La Sarre, qui est présentement deuxième au classement provincial chez les moins de 81 kg masculins. 

Disciplines au programme 

- Bloc 1 

Hockey masculin 

Gymnastique 

Trampoline 

Patinage artistique 

Boxe olympique 

Badminton 

Nage synchronisée 

Karaté 

- Bloc 2 

Hockey féminin 

Haltérophilie 

Tennis de table 

Judo 

Curling 

Ski de fond 

Ski alpin 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média