Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

01 mars 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Défi relevé pour les Huskies face aux Voltigeurs

Victoire 6 à 1 pour la meute

AB-Huskies1mars

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Les Huskies n’ont fait qu’une bouchée des Voltigeurs. Ils l’ont emporté aisément par la marque de 6 à 1, notamment grâce au 100e but en carrière de Joël Teasdale.

Le duel tant attendu par les amateurs entre les Huskies et les Voltigeurs s’est soldé par une victoire sans équivoque pour la meute. Elle n’a fait qu’une bouchée de leurs plus proches rivaux au classement général.

Le début de la rencontre du 1er mars annonçait une lutte à finir entre les deux puissances de la LHJMQ, même si les visiteurs étaient privés des services de leur attaquant vedette Maxime Comtois qui purgeait une deuxième partie de suspension sur trois.

Il a fallu un peu moins de cinq minutes pour que la troupe de Mario Pouliot ouvre la marque grâce au but de Justin Bergeron. Les Voltigeurs n’ont pas semblé s’en formaliser. Ils ont poursuivi leurs efforts ce qui a mené au but de Jarett Baker. Pour une rare fois cette saison, les Huskies ont cédé plus de tirs au but après vingt minutes de jeu.

«J’ai bien aimé notre début de match, a commenté l’entraîneur Mario Pouliot. Après cinq minutes de jeu, nous avons commis quelques erreurs avec la rondelle et les Voltigeurs en ont profité. Ils nous ont attaqués avec leur vitesse et nous leur avons donné de l’espace. Cela leur a permis de terminer la période avec un pointage de 1 à 1.»

Trois buts sans réplique

Les unités spéciales des Huskies ont fait la différence dès la deuxième période. Profitant d’un premier avantage numérique, Alex Beaucage a redonné les devants à la meute alors que son tir dévié a déjoué la vigilance du gardien Olivier Rodrigue. Une minute plus tard, Joël Teasdale a marqué son 100e but en carrière donnant les devants 3 à 1 aux Huskies.

«En deuxième période, on est revenu dans la rencontre et nous avons été meilleurs avec la rondelle, a souligné Mario Pouliot. On a ajusté notre échec avant. J’ai aimé notre intensité et notre désir de vaincre. On a amené des rondelles profondément, mis de la pression, créé beaucoup de temps de possession et notre attaque à cinq a été très bonne.»

Il n’en fallait pas plus pour que la foule devienne encore plus survoltée en signe d’appréciation du spectacle qui lui était offert. Le niveau sonore a été élevé tout au cours de la rencontre à l’aréna Iamgold.

Au milieu du deuxième engagement, les Huskies ont inscrit leur quatrième de la soirée en avantage numérique en raison des efforts de Rafaël Harvey-Pinard. De son côté, le gardien Samuel Harvey a su faire le travail devant la cage des Huskies en bloquant tous les tirs dirigés vers lui jusqu’à la fin de la rencontre.

Consolider la victoire

La troisième période a été interrompue à quelques reprises par des gestes d’impatience de la part des Voltigeurs qui cherchaient désespérément un moyen de revenir dans la rencontre. Cela n’a pas semblé déranger la meute, puisque Noah Dobson a fait 5 à 1 alors que les Huskies bénéficiaient d’un avantage numérique. Le sixième des Huskies a été marqué par Tyler Hinam qui avait été laissé seul devant le gardien Rodrigue.

«C’était un match qui était vraiment plaisant à jouer », a conclu M. Pouliot

Peter Abbandonato a inscrit quatre passes à sa fiche faisant de lui le premier joueur du circuit Courteau à atteindre le plateau des 100 points cette saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média