Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

04 mars 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La robotique dans le sang à l'école D'Iberville

Les deux équipes ont réalisé de belles performances aux finales provinciales

Robotique_FLL_Montreal_2019_quipe_39367

©Robotique Cuivre & Or

L’équipe Cuivre & Or #39387, qui en était à sa première participation à la compétition de robotique FLL, est parvenue à se hisser au 2e rang parmi les 36 inscrites, en plus de mériter le prix de l’Image par excellence.

Les deux équipes de l’école secondaire D’Iberville de Rouyn-Noranda ont fait bonne figure aux finales provinciales de robotique, lesquelles se sont déroulées du 28 février au 2 mars au Stade olympique de Montréal.

L’équipe FLL (FIRST Lego League) #39387 Cuivre & Or, qui comptait dans ses rangs une douzaine d’élèves de secondaire 1 et 2, a réussi un tour de force en remportant la 2e position parmi les 36 inscrites. Tout un tour de force quand on sait que la concentration d’initiation à la robotique n’a débuté qu’en septembre 2018 à l’école de Rouyn-Noranda. «Rares sont les équipes qui réussissent à se hisser dans le top 3 à leur première année d’existence», animatrice de vie étudiante à D’Iberville et accompagnatrice de l’équipe.

Cette année, le défi FLL s’est déroulé sous le thème «En orbite». Le but du projet consistait à identifier un problème physique ou social que les humains risquaient de rencontrer lors d’une exploration spatiale de longue durée et de proposer une solution.

«L’équipe #39387 Cuivre & Or a remporté sa 2e position pour avoir cumulé le plus de points lors de présentations devant les juges pour leur robot, leur projet de recherche et ses valeurs fondamentales, a précisé Mme Tétreault. L’équipe a aussi remporté le prix de l’Image par excellence. C’est un prix très convoité puisqu’il est remis à la suite d’un vote tenu entre toutes les équipes.»

Robotique_FRC_Montreal_2019_quipe_6929

©Patrick Rodrigue

ÉDI, le robot de l’équipe Cuivre & Or #6929, en pleine action lors des finales provinciales de la compétition de robotique FRC.

Aux confins de l’espace

Du côté de la concentration en robotique, qui rassemble des élèves de secondaire 3 à 5 et qui en était à sa deuxième année d’existence à D’Iberville, l’équipe FRC (FIRST Robotics Competition) #6929 Cuivre & Or s’est rendue jusqu’aux quarts de finale.

Le défi FRC proposé cette année, sous la thématique «Aux confins de l’espace» consistait à concevoir, dans un délai de 45 jours, un robot capable de poser des écoutilles sur des fusées et des modules de survie, d’y déposer des ballons à différentes hauteurs, puis de revenir à sa base et de se hisser à une certaine hauteur. Pas moins de 42 équipes, dont trois des États-Unis, deux de la France et une de Turquie, ont relevé le défi, réunies en alliances de trois équipes chacune.

ÉDI, le robot de l’équipe #6929 Cuivre & Or, a d’ailleurs été l’un des seuls capables de se hisser jusqu’au plateau le plus élevé, donnant automatiquement 12 points à son alliance. «C’est ce dont nous sommes le plus fiers: que notre robot ait réussi à grimper les marches du podium», a commenté Sami Ghoul-Duclos, un des membres de l’équipe. Bien que le robot ÉDI ait réalisé plus de la moitié des points de son alliance lors de chacun des deux matchs des demi-finales auxquels il a pris part, cela n’a cependant pas été suffisant pour remporter la victoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média