Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

05 mars 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Rodrigue Turgeon: «La mobilisation citoyenne a été un élément déterminant»

Rodrigue Turgeon

©Capture d'écran - Assemblée nationale

Rodrigue Turgeon, en compagnie notamment de la députée Émilise Lessard-Therrien, lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, le 20 février dernier.

ENVIRONNEMENT. Le Comité citoyen pour la protection de l’esker accueille très favorablement la décision de Québec d’assujettir le projet Authier Lithium au BAPE. C’est ce qu’il demande depuis plus d’un an.

«C’est sûr que la décision confirme notre lecture de la situation sur l’aspect juridique concernant la capacité de production de la mine, mais ce qu’on veut surtout célébrer aujourd’hui, c’est la mobilisation citoyenne régionale et même provinciale. Ce fut un élément déterminant dans ce dossier. À notre sens, le BAPE aurait toujours dû être la première étape dans ce projet», affirme Rodrigue Turgeon, co-porte-parole du Comité citoyen, qui avait mis en demeure le ministre sur cette question du dépassement des 2000 tonnes par jour à l’an 7 du projet.

Selon lui, la population aura enfin l’heure juste sur le projet Authier Lithium, dont la proximité de l’esker Saint-Mathieu-Berry soulève des inquiétudes depuis plus d’un an. «Les gens seront capables de mieux se faire une idée du projet et briser ce cycle où on mettait en doute les informations transmises par la minière. Le dépassement du 2000 tonnes par jour, il a fallu fouiller pour le trouver. Là, c’est un organisme indépendant qui prend le dossier en charge. La volonté de la population, c’est qu’il y ait un BAPE et non pas que Sayona réduise le tonnage de son projet», fait-il valoir, à propos de cette possibilité.

Quant au rassemblement populaire accompagnée d'une marche prévu le samedi 9 mars dès 13h à Amos, il aura toujours lieu afin de célébrer cette décision et le succès de la mobilisation citoyenne.

Publicité

Défiler pour continuer

La force de la mobilisation

Le comité Nouvelle Vision de La Motte abonde dans le même sens. «Nous sommes très heureux de cette annonce. Nous croyons que c’est un bon exemple du pouvoir citoyen et de la force de la mobilisation. Nous avons travaillé très fort, et ce, bénévolement. À part la protection de l’esker, nous n’avons aucun intérêt financier ou autre. Nos groupes ont toujours agi pacifiquement et dans le respect. Mais on doit rester sur nos gardes tant que Sayona ne fera pas connaître ses intentions», affirme Louise Leboeuf.

«Je suis fière d’avoir porté à plusieurs reprises à l’Assemblée nationale les voix de ma région qui ont été fortes, persistantes et pertinentes. Leurs exigences ont retenti dans les murs du Salon bleu sous formes de motion, de questions et même par leur présence. Le ministre ne pouvait pas faire abstraction de cette mobilisation sur le terrain qui a eu finalement raison de sa décision», souligne pour sa part la député solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien.

Attendre la suite

Du côté du Comité citoyen pour le développement durable de La Motte, qui s’était prononcé en faveur du projet sous sa forme actuelle en raison notamment de ses retombées à long terme, on n’a d’autres choix que d’attendre la suite des choses.

«Sayona affirme qu’elle ne produira pas plus de 2000 tonnes par jour, mais il semble que le Ministère puisse assujettir le projet au BAPE en raison de sa capacité de production quotidienne qui sera de plus de 2000 tonnes. Ce n’est pas l’information qu’on avait. Pour la suite, tout va dépendre de ce que fera Sayona. Vont-ils abandonner le projet? Le grossir? Si c’est le cas, on va l’évaluer et prendre position. Mais sous sa forme actuelle, le projet recevait l’appui de la population locale selon les lettres d’appuis et les signatures qu’on recueille au village», estime le porte-parole Olivier Lemieux.

Plus de détails à venir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média