Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

06 mars 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Canadian Malartic et Goldex prioritaires pour Agnico Eagle

AB-Agnico_Abitibi_bilan2018

©Photo Mine Canadian Malartic

Au cours de l’année 2019, Agnico Eagle concentrera ses activités d’exploration à Canadian Malartic et à la mine Goldex.

Selon le rapport annuel 2018 d’Agnico Eagle, la société minière a indiqué vouloir concentrer ses explorations à Canadian Malartic ainsi qu’à Goldex. 

Un budget de 2,3 M $ US est prévu pour forer 29 000 mètres à Canadian Malartic, qui appartient dans une proportion 50-50 à Agnico Eagle et Yamana Gold. Plusieurs programmes d’exploration sont prévus à l’est de la mine à ciel ouvert. Cela inclut le projet Odyssey, le projet Malartic Est et les zones Sladen et Sheehan. La mine a obtenu en décembre 2018 le permis l’autorisant à développer la rampe sous Odyssey. 

Par ailleurs, si tout se passe tel que prévu et que l’échéancier est respecté, Agnico Eagle croit être en mesure de mettre en production l’extension Barnat d’ici la fin de l’année 2019. Tout dépendra des travaux de déviation de la 117, qui doivent être exécutés au cours de l’année. 

Au cours de l’année 2018, Canadian Malartic a traité 20 484 000 tonnes de minerai et produit 697 000 onces d’or, dont la moitié revient à Agnico Eagle en vertu du partenariat avec Yamana Gold. La teneur moyenne était de1,2 gramme d’or par tonne de minerai (g/T Au). 

Développement à Goldex 

Un montant de 4,8 M $ US pour faire du forage d’exploration sera consenti à la mine Goldex de Val-dMOr pour y réaliser 7000 mètres de forage à partir de la surface et sous terre. Il est également question d’explorer les environs de l’ancienne mine Joubi. Un total de 6000 mètres sera analysé à cet endroit, et il est prévu que cette opération coûte 0,9 M $ US. 

Les projets de développement de la zone Deep 1 vont se poursuivre en 2019. L’utilisation du système Rail-Veyor sera un atout pour Agnico Eagle, qui devrait réduire ses coûts. La zone Deep 2 a été étendue sous le niveau 125. Les travaux pour développer la rampe ce secteur ont cependant été suspendus quelque temps afin de maximiser développement de Deep 1 et la zone Sud. 

Pour ce qui est du projet Akasaba-Ouest, à 15 km à l’est de Val-d’Or, Agnico Eagle procède toujours à l’évaluation de l’échéancier menant à l’intégration de la production de la future mine à celle de Goldex. 

Pour la période 2018, un total de 2 625 000 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 1,54 g/T Au a été traité à l’usine de Goldex. De ce tout ce minerai, il a été possible de produire 121 167 onces d’or. 

Peu d’exploration 

Peu d’exploration aura lieu à LaRonde au cours de la prochaine année. Un budget de 0,6 M $ US est prévu pour faire de l’exploration sur 3600 mètres. Le défi principal à LaRonde consiste à trouver des stratégies pour diminuer l’impact des activités sismiques. 

Les travaux à la rampe se poursuivront dès que les travaux de ventilation dans la portion plus profonde de la mine seront terminés.  

L’implantation du système de télécommunications cellulaires souterraines LTE va se poursuivre en 2019 et va permettre l’implantation de technologies déjà présentes à LZ5. En 2019, la zone 6 sera explorée. Elle est située à 200 mètres au nord et parallèle à LaRonde 3. Les travaux du complexe LaRonde s’étendent jusqu’à 3,4 km sous terre. 

En 2018, LaRonde a produit 343 686 onces d’or. La teneur moyenne était de 5,32 g/T Au. Pour parvenir à cette production, un total de 2 108 000 tonnes de minerai ont été traitées. 

Une première année pour LZ5 

À sa première année d’opération, LZ5, le gisement satellite de LaRonde, a atteint un taux de production de 1975 tonnes de minerai par jour, ce qui est un peu plus faible que les estimations. Pour l’année entière, 225 000 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 2,76 g/T Au ont été traitées et 18 620 onces d’or ont pu être produites. 

Selon des résultats d’exploration réalisés dans la dernière année, Agnico Eagle a pu conclure que 350 000 onces d’or se trouveraient sous LZ5 et pourraient être exploitées jusqu’en 2026. La société minière évalue la possibilité de développer LZ5 en profondeur jusqu’à la propriété Ellison, qui rejoint la zone LZ5 à l’ouest. En décembre 2018, les études permettaient de croire que 68 000 onces d’or se trouvaient sous la propriété Ellison. 

Fin de Lapa 

La mine Lapa n’aura été en opération que 172 jours lors de l’année 2018. Les opérations de Lapa se sont terminées en décembre 2018, ce qui rend le circuit Lapa à l’usine LaRonde disponible pour traiter le minerai extrait de LZ5. 

Au cours de l’année 2018, 34 026 onces d’or ont été produites à Lapa à partir de 311 000 tonnes de minerai. La teneur moyenne était de 4,24 g/T Au. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média