Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 mars 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Le Projet jeunesse St-Michel offre aux jeunes une expérience de travail positive

L’organisme a dépassé le quart de siècle

Projet jeunesse St-Michel Rouyn-Noranda

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Marie-Rose, Marianne et Nathan sont heureux de contribuer au mieux-être de la collectivité ainsi que de gagner de l’expérience de travail et une rémunération grâce au Projet jeunesse St-Michel.

Depuis 26 ans, le Projet jeunesse St-Michel (PJSM) propose une expérience de travail à des jeunes de 12 à 17 ans en offrant différents services d’entretien, de nettoyage et autres.

Les citoyens et les organisations peuvent faire appel aux services de PJSM pour différents travaux. 

Ce sont ainsi les jeunes du PJSM qui, par exemple, sont responsables de retirer les affiches et les agrafes des colonnes Morris. Ils font aussi l’entretien de la plage Kiwanis. En 2017, quatre jeunes ont participé à une corvée de nettoyage sur le chemin Powell. On peut aussi les voir au lendemain de différents festivals et événement, alors qu’ils assurent le nettoyage des sites. Ils s’occupent également du Salon des vins. 

Chaque automne, des jeunes participent à des corvées de râtelage de feuilles mortes. Ils s’impliquent aussi à la vente-trottoir, où ils animent une activité où les passants peuvent payer pour lancer une balle qui fera tomber un jeune dans une piscine. Différentes formations sont également offertes aux participants. 

Publicité

Défiler pour continuer

Expérience de travail positive 

Le PJSM offre aux jeunes une expérience de travail positive, où ils développent leur autonomie, leur esprit d’initiative et ils apprennent à coopérer. 

L’organisme dispose d’un budget annuel de près de 200 000 $, qui provient de campagnes de financement comme le traditionnel souper spaghetti annuel et grâce à des subventions et des commandites, en plus des services rémunérés de l’organisme. La moitié du budget est dépensée en salaires, environ 60 000 $ pour les employés comme les superviseurs, et près de 40 000 $ pour les jeunes. 

«Ils apprennent à travailler et à bien travailler. Il y a souvent des employeurs qui me disent que quand ils voient un gilet rouge [à l’effigie du PJSM], ils savent que les jeunes ont une bonne base», a confié Nicole Veilleux, coordonnatrice au PJSM. 

Chefs d'équipe

Les jeunes abondent dans le même sens. Ils sont heureux de leur expérience au PJSM où ils font des rencontres et développent leurs habiletés. Marianne, 14 ans, Marie-Rose, 15 ans, et Nathan, 13 ans, seront chefs d’équipe cette année. 

«Ça me fait sortir de ma zone de confort. Je passe moins de temps à jouer aux jeux vidéo. Ça m’apprend à travailler manuellement. Je suis plus habile», a confié Nathan, en ajoutant que le travail leur apprend aussi à s’organiser aussi. 

Les trois jeunes sont fiers de leur contribution à la communauté. Leur travail contribue à maintenir la ville propre et agréable. Il rend aussi service à des personnes dans le besoin. À travers leur nouveau rôle de chef d’équipe, ils apprendront encore davantage sur le leadership et les relations interpersonnelles. 

Le PJSM est actuellement en période de recrutement, il est possible de s’inscrire directement en ligne en visitant le www.st-michel.qc.ca. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média