Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

12 mars 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Une fin de calendrier idéale pour les Huskies

Huskies Rouyn-Noranda Foreurs Val-d'Or

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies terminent leur calendrier régulier avec des matchs contre Val-d'Or, Blainville-Boisbriand et Gatineau.

L’entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot, ne pouvait pas demander mieux, pour préparer sa troupe pour les séries, que les trois prochains matchs que son équipe s’apprête à disputer.

En effet, les Foreurs, l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Olympiques de Gatineau sont toujours en lutte pour les rangs 5, 6 et 7 de la conférence Ouest. «C’est le meilleur scénario pour nous. On va affronter des équipes qui vont avoir la pédale au plancher», a-t-il lancé.

«En plus, j’aime qu’on finisse avec deux matchs en deux soirs parce que c’est ce qui va arriver en séries. On fait ça depuis un mois et c’est le meilleur scénario pour nous afin de finaliser notre préparation», a-t-il ajouté.

Mario Pouliot compte aussi faire attention à ne pas surtaxer ses vétérans. «On va bien gérer ça. On va utiliser nos gars en avantage numérique parce que ça leur permet d’exécuter certaines choses. On va faire rouler nos trios. Le seul endroit où on pourrait faire les choses différemment, c’est peut-être sur le désavantage numérique», a-t-il indiqué.

Un seul record en tête

La meute peut réussir à inscrire son nom dans le livre des records de la LHJMQ. Elle a besoin de trois victoires pour devenir l’équipe la plus victorieuse de la ligue. De plus, les Huskies n’ont besoin que d’un blanchissage pour établir une nouvelle marque à ce chapitre. Mais pour Mario Pouliot, une seule chose lui tient à cœur.

«Les records n’ont aucune importance. On ne joue pas pour les battre. On veut s’améliorer. Pour être honnête, une seule marque nous tient à cœur et c’est celle des buts accordés. Depuis le début de la saison, on veut bien jouer défensivement. On est fier de ça. Ça prouve la volonté de nos joueurs et à quel point ils sont dédiés» - Mario Pouliot

Le Jacques-Plante à Émond ou Harvey?

À moins d’un revirement de situation incroyable, le trophée Jacques-Plante, remis au meilleur gardien de la LHJMQ, devrait atterrir dans les mains d’un des deux cerbères de la meute.

La question est maintenant de savoir lequel. Zachary Émond aurait besoin de deux départs pour se qualifier. «On va y aller comme on a géré toute l’année, soit en fonction de l’équipe. Le hockey est un sport d’équipe. Ç’a été ça toute l’année. Dany Sabourin a parlé de la situation avec nos gardiens», a mentionné Mario Pouliot.

Abbandonato toujours dans la course

Une autre course à surveiller sera celle du meilleur marqueur de la LHJMQ. Avec trois matchs à disputer, Peter Abbandonato possède une avance de six points au sommet de cette colonne.

«C’est certain que Peter va être habillé. On va l’aider là-dedans, mais notre plan de match ne sera pas basé sur ça. Tout ce qu’il doit faire, c’est jouer avec vitesse, aller au filet et il devrait avoir une bonne chance», a signalé l’entraîneur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média