Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

19 mars 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Prédictions: Goliath contre David, ou comment Goliath est trop fort

Les Huskies affrontent les Cataractes de Shawinigan

Huskies Rouyn-Noranda Cataractes Shawinigan

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ne devraient faire qu'une bouchée des Cataractes de Shawinigan.

Soyons francs: les Cataractes de Shawinigan ne font aucunement le poids contre les Huskies. Et malheureusement, si dans l’histoire contre David contre Goliath, le petit poucet réussit à vaincre le géant, dans la cruelle réalité, ça n’arrive que très rarement.

Les Huskies viennent de conclure la meilleure saison de leur histoire. Ils ont réécrit des passages du livre des records de la LHJMQ. Leur offensive a fait des dégâts. Leur défensive n’a laissé que des miettes à des équipes bien mieux nanties que la formation de la Mauricie.

En fait, ce duel rappelle tristement la série entre les Huskies et les Voltigeurs de Drummondville de 2015-2016. La meute, forte d’une de ses meilleures saisons, avait fait une bouchée des Drummondvillois.

À deux stades différents

Les deux adversaires sont à des stades différents. Les Huskies sont à la dernière année d’un cycle qui les aura conduits à deux trophées Jean-Rougeau, une Coupe du Président et une finale de la Coupe Memorial. Ils tenteront de terminer ce cycle sur la meilleure des notes possibles.

Les Cataractes amorcent leur cycle. Ils bâtissent autour d’une petite merveille nommée Mavrik Bourque. Si vous ne le connaissez pas, vous apprendrez à le connaître. Ce jeune joueur de 16 ans a déjà prouvé qu’il était capable de faire la différence dans un match important et il devrait logiquement être le candidat de choix au titre de Recrue de l’année.

Le problème des Shawiniganais, c’est qu’ils ont des joueurs d’avenir à chaque position, mais ceux-ci ne sont pas encore prêts à avoir les rôles qu’ils doivent tenir dans cette série contre une équipe aussi expérimentée.

La défensive, la grosse différence

À mon avis, la série se jouera surtout au niveau de la défensive et des gardiens des Cataractes. Trois fois, en quatre parties, les Huskies ont dirigé plus de 56 tirs vers le filet de Shawinigan. En début de saison, les Cataractes avaient profité d’une performance exceptionnelle de Lucas Fitzpatrick pour engranger un point en fusillade à Rouyn-Noranda.

C’est ce dont ils auront besoin pour vaincre les Huskies, car leur attaque est en mesure d’inscrire un à trois buts contre les Rouynorandiens. Cependant, est-ce que ce sera suffisant pour vaincre la meute? J’en doute. Les Huskies ont une force de frappe tout simplement trop forte pour les Cataractes.

Je ne m’attends pas à ce que les Rouynorandiens remportent des matchs par la marque de 8 à 1 ou 8 à 3 comme dans les deux derniers affrontements, mais ils ne devraient pas être embêtés plus qu’il le faudra par leurs adversaires.

Ma prédiction: les Huskies en quatre parties.

Prédictions en rafale

Association Ouest

Drummondville (2) vs Gatineau (7)

Les fantômes de l’aréna Robert-Guertin de Gatineau peuvent-ils aider les Olympiques à venir à bout des Voltigeurs? Je ne crois pas. Les Voltigeurs ont tout qui joue en leur faveur et les Gatinois n’ont pas la force de frappe ni la défensive ni les gardiens pour rivaliser.

Ma prédiction: Drummondville en 4.

Sherbrooke (3) vs Blainville-Boisbriand (6)

Brendan Cregan affrontera son ancienne formation en séries éliminatoires. Le gardien de 20 ans voudra assurément prouver sa valeur. L’Armada est jeune à toutes les positions. Les Sherbrookois vont pêcher à quelques reprises, mais ça ne les empêchera pas de l’emporter.

Ma prédiction: Sherbrooke en 5.

Victoriaville (4) vs Val-d’Or (5)

Les Foreurs comptent sur un Jonathan Lemieux tout feu tout flamme. C’est aussi le duel de plusieurs anciens Foreurs contre leur ancienne équipe. Jordan Brière tentera d’éliminer l’équipe de sa région. Ça sera une longue série. Ma fierté d’Abitibien voit une victoire valdorienne!

Ma prédiction: Val-d’Or en 6.

Association Est

Halifax (1) vs Québec (8)

Patrick Roy n’est pas né de la dernière pluie et il a toujours des trucs dans sa manche. Philipp Kurashev semble avoir retrouvé ses ailes. Les Mooseheads sont trop forts, mais Québec va leur causer quelques maux de tête.

Ma prédiction: Halifax en 5.

Baie-Comeau (2) vs Moncton (7)

Le Drakkar a échappé le premier rang lors du dernier match et il croisera le fer avec les Wildcats. Ces derniers ont perdu des plumes aux Fêtes, mais l’arrivée de John Torchetti semble les avoir ramenés sur le droit chemin. Francis Leclerc peut-il réaliser le miracle?

Ma prédiction: Baie-Comeau en 6.

Rimouski (3) vs Chicoutimi (6)

L’Océanic a perdu au change parce que les Saguenéens de Chicoutimi ont eu l’air d’une équipe de premier plan depuis la mi-février. Ils viennent de signer sept gains de suite. L’Océanic a une très bonne équipe, mais la formation rimouskoise ira pêcher plus tôt que prévu.

Ma prédiction: Chicoutimi en 7.

Cap-Breton (4) vs Charlottetown (5)

Autre série qui sera difficile à prédire et qui s’éternisera. L’entraîneur des Islanders, Jim Hulton, trouve toujours un moyen de rendre son équipe compétitive. Même avec l’échange de Pierre-Olivier Joseph, il trouvera un moyen de faire performer son équipe. Chez les Screaming Eagles, on a les outils pour vaincre Charlottetown.

Ma prédiction: Charlottetown en 7.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média