Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

21 mars 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Les maires discuteront de changements climatiques

Conseil de la MRC de Témiscamingue en bref

MRC Témiscamingue

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Plusieurs sujets qui auront un impact sur l’avenir du territoire témiscamien ont été traités lors du Conseil de MRC du mois de mars.

Appui à la reconstruction d’un pont, fermeture d’une marge de crédit et tenue d’un lac-à-l’épaule pour discuter de changements climatiques ont occupé une bonne partie des délibérations de la séance du Conseil de la MRC de Témiscamingue du 20 mars.

Quoique le sujet n’ait pas été longuement abordé par les élus, le choix de discuter de changements climatiques et d’occupation du territoire lors d’un lac-à-l’épaule, fin avril ou début mai, risque d’entraîner une belle sensibilisation et d’ouvrir la voie à des actions déterminantes pour le Témiscamingue.

«On l’a vu cet hiver, avec le déneigement des toits et des effondrements, nous n’avons pas fini de constater les répercussions des changements climatiques dans nos municipalités, a indiqué la préfète, Claire Bolduc. Les changements climatiques seront le lot de notre quotidien. Qu’il s’agisse de neige, de coups d’eau, d’érosion des berges, nous ne comprenons pas toujours leur portée pour le moment. Tout d’abord, on partagera nos constats respectifs, mais aussi, on se préparera en conséquence. Ça peut avoir un impact sur nos budgets, mais pour l’instant, il s’agit de voir comment on agit en amont pour prévenir, comment on réagit lors d’une catastrophe et comment on s’organise pour ne pas se trouver en situation de vulnérabilité.»

Appui au Grassy Narrow

À la suite d’une présentation à huis clos pendant le caucus, à laquelle ont participé le chef Steeve Mathias et la directrice des relations intergouvernementales de Long Point First Nation (LPFN), Sharon Hunter, les élus ont donné leur appui unanime à la reconstruction des ponts du Grassy Narrow. Ce projet mené par Moffet et LPFN, permettrait d’honorer la valeur historique et patrimoniale de l’infrastructure tout offrant une opportunité de désenclavement et de revitalisation à l’Est témiscamien.

Autres dossiers

Selon la préfète, le dossier de construction d’une nouvelle piscine chemine bien. Une rencontre du comité a récemment eu lieu. Le maire de Ville-Marie, Michel Roy, a également informé ses collègues que, malgré une fuite d’eau de l’actuelle piscine, la Ville croit être en mesure de la maintenir jusqu’à la date de fermeture, prévue en juin.

Le Conseil de MRC a par ailleurs entériné le retrait de son cautionnement pour une marge de crédit à Communication Témiscamingue, un organisme à but non lucratif créé il y a plus d’une dizaine d’années pour déployer Internet haute vitesse sur le territoire en collaboration avec un partenaire privé. «Les relations difficiles entre Communications Témiscamingue et son partenaire nous indiquent qu’il est temps de nous retirer de ce projet», a fait observer Mme Bolduc, avant d’inviter les maires à se prononcer.

 

Claire Bolduc

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Enfin, Claire Bolduc a invité les maires à adopter, au Conseil de MRC et dans leurs municipalités respectives, une résolution de soutien à la demande, adressée au ministre des Transports par la Conférence des préfets, de mettre sur pied un Sommet sur le transport collectif régional interurbain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média