Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

22 mars 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Nordia fermera ses portes en décembre

AB-Nordia

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Nordia fermera ses portes en décembre 2019 en raison des difficultés à recruter des employés. Pas moins de 88 travailleurs se retrouveront ainsi sans emploi.

Selon ce qu’a appris RNC Média, le centre d’appels Nordia de Rouyn-Noranda fermera définitivement ses portes en décembre. Pas moins de 88 personnes se retrouveront ainsi sans emploi. 

Le directeur des communications de l’entreprise, Philip van Leeuwen, a invoqué la pénurie de main-d’œuvre ainsi que les coûts d’exploitation élevés pour justifier la fermeture des bureaux de Rouyn-Noranda. 

«Nous avons rencontré les employés, le 20 mars, pour leur annoncer la fermeture d’ici la fin de l’année 2019. Comme beaucoup d’autres employeurs, nous faisons face à une pénurie de main-d’œuvre. Nous avons beaucoup de difficulté à recruter des employés et même à les garder», a-t-il souligné. 

M. van Leeuwen a fait savoir qu’en 2017, Nordia employait 172 personnes. Cela représentait alors un sommet pour le centre d’appels de Rouyn-Noranda. «Aujourd’hui, nous avons 88 employés, dont la moitié travaillent à temps partiel. Ce centre est devenu le plus petit à être exploité au Canada par Nordia. C’est à peu près le quart d’un centre normal. Cela fait en sorte que les coûts pour l’exploiter sont deux fois plus élevés», a-t-il précisé. 

Période de transition 

L’annonce de la fermeture a été faite tôt dans l’année afin de permettre aux employés de trouver un autre travail. «Lorsque nous avons réalisé que la situation n’allait pas changer, nous ne voulions pas laisser peu de temps à nos employés pour s’adapter à cette réalité. Nous allons les accompagner dans cette transition», a assuré Philip van Leeuwen. 

Deuxième mort annoncée 

Jusqu’en 2013, le centre d’appels de Rouyn-Noranda était exploité par Proximédia. Nordia en a fait l’acquisition en 2013, alors que Proximédia prévoyait le fermer. «À l’époque, nous avions sauvé près de 100 emplois. Notre plan était d’augmenter le nombre d’employés à 200, mais nous ne sommes jamais parvenus à ce chiffre», a fait savoir le directeur des communications de Nordia. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média