Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 mars 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Quand un trouble obsessionnel devient source de divertissement

AB-Toc Toc

©Photo Martin Ouellet

Six personnages atteints de différents troubles obsessionnels compulsifs vont se rencontrer et évoluer sur scène pendant près de deux heures.

Lorsque six personnes souffrant de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) montent sur scène, on peut s’attendre à tout. C’est ce que vivra le spectateur lors de la représentation de la pièce Toc Toc

L’œuvre de Laurent Baffe est l’un des textes les plus joués à travers le monde, au même titre que Le Dîner de cons. La pièce a été mise en scène par Pierre-François Legendre et l’on peut admirer le talent de la distribution, composée de Marcel Leboeuf, Diane Lavallée, Tammy Verge, Martin Laroche, Jean-Pierre Chartrand, Noémie O’Farrell et Marie-Claude St-Laurent. 

«Les personnages sont à la fois hilarants et touchants, a mentionné le comédien Jean-Pierre Chartrand. Mon personnage est atteint du syndrome de Gilles de la Tourette et c’est très jouissif. C’est rare qu’on puisse dire des obscénités et faire rire les gens dans la vie courante.» 

Bien qu’il s’agisse d’une comédie, la pièce permet aussi de déstigmatiser les troubles obsessionnels compulsifs. «Le public prend conscience que lui-même a des TOC. En général, ce n’est pas si grave et l’on n’a pas besoin d’être traité. Mais pour certains, cette maladie est lourde et les empêche de vivre normalement ou même de sortir de la maison», a poursuivi M. Chartrand. 

La pièce Toc Toc sera présentée le jeudi 28 mars au Théâtre Télébec de Val-d’Or avant de se transporter à Rouyn-Noranda, le 29 mars, au Théâtre du Cuivre. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média