Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

26 mars 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

De la grosse expérience pour les Astrelles

Astrelles Basketball

©Photo - Archives/Dominic Chamberland

Avec l’arrivée anticipée de nouvelles joueuses de talent et le retour de plusieurs autres, dont Jasmine Genesse (photo), membre de l’équipe d’étoiles, les prochaines années s’annoncent très intéressantes pour les Astrelles du basketball.

À défaut de gagner des matchs, les Astrelles du basketball auront gagné de l’expérience, ce week-end à Laval, au championnat de la conférence Sud-Ouest du circuit collégial québécois.

Contrainte de se débrouiller avec seulement huit joueuses en raison des blessures, l’équipe du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue s’est d’abord inclinée 63-27 devant St-Jean (invaincu cette saison et éventuel champion du tournoi), avant de subir l’élimination avec un revers de 69-41 contre l’équipe hôtesse, les Nomades du Collège Montmorency. Jasmine Genesse a inscrit 29 points au cours de la fin de semaine, dont 20 contre Montmorency.

«Nous avons bien commencé les deux matchs, mais nos adversaires ont joué de la grosse défensive, et avec nos effectifs réduits, on a fini par manquer d’énergie, surtout que ça nous faisait sept parties en seulement deux semaines et demie, mentionne l’entraîneur-chef des Astrelles, Pier-Alexandre Turcotte.

«On allait là-bas en espérant causer des surprises mais surtout pour prendre de l’expérience contre les meilleures équipes de notre conférence et probablement au Québec, a-t-il ajouté. Les filles ont réalisé à quel point elles doivent être prêtes physiquement et mentalement. En même temps, elles ont constaté qu’elles sont capables de tenir leur bout à ce niveau-là, qu’elles ne sont pas si loin», signale Turcotte.

Avenir prometteur

Avec l’entrée en scène de quelques joueuses d’impact, les Astrelles auront connu une fructueuse saison 2018-2019. Après avoir complété le calendrier régulier au 2e rang de la section B (en compilant une fiche de 10-2), la formation régionale a battu Dawson en match de barrage pour se retrouver au championnat de conférence et – en principe – graduer dans la section A l’an prochain.

«C’était l’un de nos objectifs cette année. Notre saison a été un beau succès, les filles ont bien progressé, souligne Pier-Alexandre Turcotte. Avec toutes les joueuses qui restent en plus de celles qui s’en viennent, nous serons en mesure de compétitionner dans le A. Ça s’annonce très intéressant», soutient-il.

Toutes les membres de l’édition actuelle, sauf trois (Alexandra Gaulin, Enrika Brière et Éléonore Roy), sont en effet éligibles à revenir en 2019-2020, dont Jasmine Genesse, Jade Lavoie et Catherine van Doesburg, tandis que des joueuses de talent telles Lara-Michelle Bellemare et Mérédith Roy (la sœur d’Éléonore, qui a joué en division 1 collégiale pour Trois-Rivières cette année) pourraient faire partie de l’équipe à temps plein la saison prochaine, tout comme Érika Bégin, Amély Grondin, Trichia Hamel et Magalie Thelland (ce qui reste à confirmer dans certains cas).

«On s’enligne vraiment pour avoir une solide équipe», affirme un Turcotte fort enthousiaste pour la suite des choses.

Jasmine Genesse dans l’équipe d’étoiles

Par ailleurs, Jasmine Genesse a sans trop de surprises été nommée sur l’équipe d’étoiles de la ligue, elle qui a terminé au 3e rang des compteuses en vertu d’une moyenne de 20,8 points par match. Notons aussi que Catherine van Doesburg a dominé la section B au chapitre des lancers de trois points avec 24 réussites en 10 parties.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média