Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

28 mars 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Témiscamingue, je veux te connaître, t’aimer et vivre chez toi

Lancement de l’image de marque du territoire «Là où on vit»

Martin Héroux

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La pénurie de main-d’œuvre frappe partout, sans discrimination. Pas facile, dès lors, d’attirer de nouveaux arrivants quand ceux-ci peinent à situer un territoire sur la carte. La stratégie d’attraction et de promotion du Témiscamingue se devait d’autant plus de dévoiler une image de marque qui frappe fort.

«Notre slogan, ʺLà où on vitʺ, c’est l’endroit où je vis, mais c’est aussi, pour ceux qui n’habitent pas ici, l’endroit où l’on peut vivre enfin, prendre le temps», a expliqué Catherine Drolet-Marchand, chargée de projet en démographie, devant une salle comble lors du dévoilement de l’identité visuelle du Témiscamingue, le 27 mars au Théâtre du Rift à Ville-Marie.

Si ce slogan en soi paraît d’une simplicité désarmante, un travail de titan a conduit à sa création. Pour n’en souligner qu’une partie, la stratégie d’attraction et de promotion est issue de rencontres avec 90 % des milieux municipaux du territoire, deux consultations publiques axées sur la définition des distinctions, des vox pop, un 5 à 7 pour choisir le slogan et deux tournages photo et vidéo aux quatre coins du Témiscamingue. Le rôle recherché du slogan et de l’image identitaire visait principalement à donner le goût aux gens de vouloir connaître le territoire, l’aimer et s’y établir.

Outils de promotion

La clientèle que la Planification stratégique, un regroupement composé de représentants du monde municipal, de l’éducation, de la santé, de l’emploi et du secteur économique, souhaite attirer au Témiscamingue se trouve parmi les natifs qui sont à l’extérieur, les jeunes familles et les immigrants.

Pour les séduire, le comité de travail a retenu différents attraits qui pourraient les inciter soit à rentrer au bercail, soit à choisir de venir s’établir au Témiscamingue, car c’est l’endroit où il fait le mieux vivre.

Pour les atteindre: des affiches toutes plus attrayantes les unes que les autres, un site web fort bien aménagé tant pour les résidents et les nouveaux arrivants que pour ceux qui veulent en savoir plus, et une vidéo qui donne le goût de découvrir ce territoire.

«J’ai vraiment ressenti une grande fierté et un fort sentiment d’appartenance ce soir. Je nous ai reconnus» - Laurier Lacasse

Fierté et appartenance

Tous autant qu’ils étaient, les Témiscamiens qui ont assisté à la présentation de l’identité visuelle du territoire se sont reconnus, se sont trouvés beaux et ont exprimé leur fierté à travers de chaleureux applaudissements. Le point culminant de la soirée de présentation a été la projection de la vidéo promotionnelle, qui a reçu une ovation.

Laurier Lacasse, un travailleur chez Scierie Béarn depuis plusieurs dizaines d’années, était dans l’assistance. Comme ses concitoyens, il a senti monter en lui une grande fierté. Fierté d’occuper ce territoire méconnu et fierté d’y vivre, d’y contribuer.

«Ce sont des outils tangibles. Ils vont nous mettre sur la carte. Les gens qui les verront auront le goût de nous découvrir, d’en savoir plus. J’ai vraiment ressenti une grande fierté et un fort sentiment d’appartenance ce soir. Je nous ai reconnus», s’est-il réjoui.

500 personnes de plus

Ce grand chantier identitaire a été mis en œuvre par le Comité de Planification stratégique du Témiscamingue. Il s’inscrit dans l’objectif d’augmenter la population de 500 personnes d’ici 2022. Actuellement, au Témiscamingue, pour 100 départs à la retraite, seulement 56 personnes en âge de travailler sont disponibles à l’emploi.

Témiscamingue Manifeste Fr

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média