Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

09 avril 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La Ville conclue une entente pour les situations d’insalubrité morbide

Insalubrite morbide 1

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives

Il n’est pas toujours facile d’intervenir dans les cas d’insalubrité morbide.

La Ville de Rouyn-Noranda a signé un protocole d’entente de collaboration avec le CISSSAT dans les situations d’insalubrité morbide.

L’insalubrité morbide est souvent associée au syndrome de Diogège où une personne a tendance à négliger l’hygiène et à accumuler des objets hétéroclites entassés de façon désordonnée. Des pièces entières peuvent être ainsi encombrées et difficiles d’accès, la même chose peut se produire dans la cour.

Santé et services sociaux

«le protocole d’entente c’est pour convenir d’une façon de procéder en cas de situation morbide parce que souvent ce sont des situations qui entraîne des interventions au niveau du social, de la santé. Le but du protocole est de travailler ensemble», a confié la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire.

Publicité

Défiler pour continuer

Ainsi, lors d’intervention auprès des personnes en situation problématique, les ressources de la Ville et celles du CISSSAT pourront collaborer. «Pour l’avoir vécu, ce ne sont pas des situations faciles à gérer, ou à régler. Il ne suffit pas de transmettre une pénalité ou un avis. On a besoin de travailler ensemble dans ce domaine, c’est une bonne nouvelle», a ajouté la mairesse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média