Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 avril 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La Ville s’équipe d’un troisième balai mécanique

Balais Mécanique Rouyn-Noranda

©Photo La Frontière/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Grâce à un troisième balai, la Ville a confiance que le balayage des rues sera complété dans les temps prévus.

La Ville de Rouyn-Noranda louera un balai aspirateur pour une période de trois mois de manière à effectuer la corvée de balayage des rues plus rapidement.

Grâce à cet ajout, la Ville disposera de trois balais pour effectuer le balayage printanier.

Rappelons que l’an dernier, le service des travaux publics a été fortement critiqué en raison des retards engendrés par des bris de balais. Le balayage avait été finalement complété à la fin juillet, une situation qui avait grandement incommodé les citoyens.

«On en a loué un de plus pour venir s’assurer, pour s’aider à respecter les délais et ne pas revivre la situation très désagréable que l’on a vécue l’an dernier», a expliqué Réjean Lesage, directeur des travaux publics et services techniques à la ville de Rouyn-Noranda. Le coût de la location s’élève à 25 000 $, tandis qu’un véhicule-outil neuf de ce type vaut plus de 300 000 $.

L’opération balayage du printemps se déroule normalement sur six à huit semaines à Rouyn-Noranda. Il y a plus de 200 km de route et 123 km de trottoir à y nettoyer.

«On prend les moyens pour être vraiment mettre toutes les chances de notre côté et que ça se passe beaucoup mieux», a ajouté M. Lesage.

De bris en bris

Comble de malheur, les citoyens de Rouyn-Noranda ont dû composer avec un hiver difficile accompagné de fortes précipitations de neige et encore des bris d’équipement qui sont venus compliquer la tâche des déneigeurs. Dans le but de reprendre le contrôle de ses équipements, Rouyn-Noranda a mis fin à son entente avec le Centre de gestion des équipements roulants (CGER). L’an dernier, un balai neuf du CGER avait brisé en début de saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média