Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

09 avril 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies tout simplement trop forts

Huskies Rouyn-Noranda Tigres Victoriaville

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies se retrouvent à une victoire du carré d'as.

Les Huskies n’ont eu aucune difficulté à venir à bout des Tigres de Victoriaville signant un gain sans appel de 8 à 0. Ils pourront les éliminer jeudi soir.

L’avantage numérique aura été presque parfait marquant 4 fois en cinq occasions. «On avait eu des chances au dernier match, mais on n’avait pas capitalisé. Notre but en tout début de match nous a donné confiance», a souligné l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

La meute a aussi appliqué une pression constante sur la défensive adverse. «On a réussi à créer des revirements. Pour nous, d’être en avance 3 à 0, c’est une grosse différence. J’ai aussi aimé comment les gars sont restés concentrés et disciplinés en troisième», a-t-il expliqué.

Le trio de Vincent Marleau, Tyler Hinam et Louis-Filip Côté aura connu un fort match étant à l’origine d’une séquence de quatre buts en quatre minutes en deuxième période.

Dans l’ombre, Tommy Beaudoin a aussi connu un excellent match. Le numéro 20 des Huskies a réussi à saisir sa chance depuis le cinquième match de la série contre les Cataractes. «C’est clair. C’est un gros bonhomme avec de bonnes mains. Il nous donne un bon coup de main», a lancé l’entraîneur.

L’avantage numérique frappe

Dès le début du match, les Huskies ont ouvert la marque grâce à leur attaque à cinq. Peter Abbandonato (3e) a sauté sur une rondelle libre près du filet pour faire scintiller la lumière rouge.

La meute a doublé son avance en milieu de période. Toujours avec l’avantage d’un homme, Justin Bergeron (3e) a décoché un tir du poignet précis.

Quatre minutes payantes

Les Rouynorandiens ont continué leur bon travail en deuxième période. En l’espace de quatre minutes, la meute a inscrit quatre filets.

D’abord, Vincent Marleau a gagné sa bataille sur le bord de la rampe avant de remettre à Louis-Filip Côté (2e) dans l’enclave. Ce dernier n’a pas raté cette chance.

Quelques instants plus tard, le défenseur des Tigres Zackary Riel échappait la rondelle, ce qui permettait à Tyler Hinam (2e) de porter le score à 4 à 0. Ce but a chassé du match Tristan Côté-Cazenave qui a cédé sa place à Fabio Iacobo.

Ensuite, Joël Teasdale a pu attaquer le filet assez facilement. Si le gardien a fait l’arrêt, Jakub Lauko (4e) a récupéré le retour pour marquer.

Sur la séquence, Peter Abbandonato a récolté son 51e point en carrière en séries éliminatoires. Cela lui a permis de devenir le meilleur marqueur de l’histoire de l’équipe, dépassant ainsi Francis Perron.

Finalement, après une mise en jeu, Alex Beaucage (2e) a stoppé une sortie de zone, ce qui lui a permis d’ajouter un autre filet pour les Huskies.

Terminer le travail

En début de troisième période, les Huskies ont eu l’air d’évoluer en avantage numérique à cinq contre cinq avant qu’Alex Beaucage (3e) ne marque son 2e filet du match.

La meute a ensuite profité d’un autre avantage numérique. Vincent Marleau (2e) a touché la cible sur des passes d’Alexis Arsenault et Jacob Neveu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média