Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 avril 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Sept ans de dévouement conduisent Ambroise Lycke au Prix Dollard Morin

Il sera honoré à l'Hôtel du Parlement à Québec le 10 mai

Ambroise Lycke

©Gracieuseté Jean-François Girard

Il a ressenti un petit velours dans le cœur quand il a appris la nouvelle, mais pour lui, le premier prix, c’est de voir les petites étincelles briller dans les yeux de ses élèves lorsqu’ils se surpassent. Rencontre avec un bénévole dont le partage de ses connaissances en judo est la première motivation.

«Quand on fait ce type de bénévolat, on le fait pas en pensant qu’un jour, on recevra un prix, a admis Ambroise Lycke. On le fait pour transmettre ses connaissances, aider des jeunes à progresser, à se surpasser. C’est sûr que le Prix Dollard Morin, c’est une belle tape dans le dos. D’autant plus que dans un territoire comme le Témiscamingue, la structure en loisirs, c’est pas toujours évident.»

D’une manière, M. Lycke a fait œuvre de patience exemplaire pour implanter son école Judo Témis, car il n’a un local permanent que depuis un an. La salle du conseil de Guigues a été spécialement réaménagée pour lui permettre d’y donner ses cours. «Pendant les six premières années, à chaque cours que je donnais, je déplaçais 3000 livres de tapis, a-t-il relaté. J’avais de l’aide, mais ce n’était pas facile. La municipalité de Guigues a été proactive en nous fournissant un local, malgré les sensibilités que ça a pu froisser au début.»

«Pendant les six premières années, à chaque cours que je donnais, je déplaçais 3000 livres de tapis» - Ambroise Lycke

Lorsqu’il a ouvert son école itinérante voilà sept ans, Ambroise Lycke accueillait deux groupes totalisant une trentaine d’élèves. Maintenant, il offre des cours à trois groupes d’une vingtaine d’élèves chacun. Récemment, son élève Andréeanne Bruneau a décroché une médaille de bronze en judo à la 54e finale provinciale des Jeux du Québec.

Hommage au bénévolat sportif

Le prix Dollard Morin a été créé en 1992. Ce prix du bénévolat en loisir et en sport rend hommage à des personnes et à des organisations qui se sont distinguées par la qualité de leur engagement bénévole. L’implication d’Ambroise Lycke est soulignée dans le volet régional de l’Abitibi-Témiscamingue.

Mathieu Larochelle, d’Amos, sera reconnu pour son apport bénévole et pour ses réalisations constituant une source d'inspiration et de fierté pour les jeunes dans le volet national de la relève loisir 14 – 35 ans. C’est la première fois qu'un lauréat de l'Abitibi-Témiscamingue est honoré dans cette catégorie.

Le prix, sous la responsabilité du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, est décerné en partenariat avec les unités régionales de loisir et de sport, le Conseil québécois du loisir, la Corporation Sports-Québec et l'Association québécoise du loisir municipal.

Mathieu Larochelle

©Gracieuseté - Jenny-Lee Larivière

Mathieu Larochelle

Commentaires

11 avril 2019

Raymond Moreau

Merci et félicitations pour tous les organismes où tu t'es impliquées .C'est avec des personnes impliquées comme toi que l'on bâtit une société meilleure.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média