Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

11 avril 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Une semaine Zen à l’école La Source

AB-Semaine zen

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

Plusieurs ateliers en lien avec la gestion du stress et de l’anxiété sont offerts aux élèves de l’école La Source dans le cadre de la semaine Zen. On voit des jeunes assister à une session de méditation.

Du 9 au 12 avril se tient pour la première fois la semaine Zen à l’école La Source. Cette initiative du personnel et des enseignants a pour but d’initier les jeunes à la pratique d’activités bénéfiques pour la santé mentale.

:«Nous sommes très sensibles à la question de la gestion du stress. Nous avons déjà mis en place une programmation régulière d’activités pour faire la promotion des bonnes habitudes pour prendre soin de soi, mais là on voulait marquer le coup et faire un grand événement», a indiqué Karine Hébert enseignante et membre du comité organisateur de la semaine Zen.

Le but de cette semaine thématique est de permettre aux jeunes d’apprivoiser la gestion du stress et de l’anxiété tout en leur donnant des outils pour les aider à prendre soin d’eux. Au cours de la semaine, une multitude d’activités ouvertes à tous auront lieu sur l’heure du dîner : atelier de yoga, atelier de dégustation de thé, atelier de Qi Gong, atelier de méditation et de massage avec balles.

«Nous avons aussi introduit un cinq minutes de méditation au début de chaque troisième période, a expliqué Karine Hébert. Les élèves sont appelés à adopter la position du méditant et sont guidés par un enseignant à l’interphone. Le vendredi après-midi, il y aura une grande méditation où élèves et enseignants participeront.»

Publicité

Défiler pour continuer

Si la réception des cinq minutes de méditation est positive, il se pourrait que l’expérience soit reprise au cours de l’année scolaire.

L’école La Source a obtenu le soutien de la Fondation Martin-Bradley afin de mettre en place la semaine Zen.

Une semaine de découvertes

L’instauration de cette semaine Zen a permis à certains d’expérimenter des activés qu’ils n’auraient pas pensé faire. «Ça apporte quelque chose de différent. Je ne suis pas certaine que beaucoup de jeunes auraient essayé de faire du yoga par eux-mêmes, mais en faisant un atelier, ça donne l’occasion de voir si on aime ça», a dit Claudelle Poirier, élève à La Source.

Samuel Major a, pour sa part, participé à l’atelier de yoga du mardi midi. «Le yoga travaille la flexibilité, il y a des positions qui ne sont pas toujours confortables. Le fait de pouvoir l’essayer, ça nous permet d’élargir nos horizons», a-t-il ajouté.

Des bienfaits

Samuel Major a fait savoir qu’il trouvait que l’instauration de la semaine Zen était une bonne chose. «C’est bien pour se détendre juste avant la fin de l’année et d’entrer dans la période des examens, a-t-il souligné. En secondaire 4, il y a beaucoup d’enrichi et de devoirs. Ça laisse peu de temps libre à la fin de la journée. On a aussi beaucoup de tests à préparer.»

«Ça apaise les élèves. Ils sont plus calmes, attentifs et concentrés. Je pense que ça nous aide. J’ai fait le cours de yoga lundi. J’ai bien aimé aussi,» a rapporté Alexis Poirier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média