Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

14 avril 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

15 ans de chant classique pour l’Ensemble vocal Florilège

AB-Florilege

©Photo gracieuseté

L’ensemble vocal Florilège fête ses 15 ans en grand en s’attaquant au Magnificat de John Rutter.

L’Ensemble vocal Florilège soulignera ses 15 ans de fondation par la présentation du Magnificat de John Rutter lors d’une série de quatre concerts entre le 26 avril et le 4 mai. L’Ensemble sera accompagné pour l’occasion par la soprano Geneviève Proulx. 

Louis-Antoine Laroche, Claire Boudreau et la pianiste Claire Murphy ont eu l’idée de former un chœur classique, car il n’en existait pas à Rouyn-Noranda. De par sa formation en musique classique, il allait de soi pour M. Laroche qu’il fonderait un chœur un de ces jours. «Plusieurs personnes nous avaient fait part de leur intérêt. Il y avait un besoin qui n’était pas comblé, mais j’avais besoin de trouver le temps pour m’investir dans le projet», a souligné M. Laroche. 

«Lorsque nous avons annoncé les auditions, nous avons tout de suite trouvé nos 12 chanteurs, s’est rappelé M. Laroche. Quand nous avons passé à 16 chanteurs, nous n’avons pas eu de difficulté non plus. Plusieurs étaient de mes anciens élèves.»  

Lors des premiers concerts de l’Ensemble vocal Florilège, le Duo Florilège assurait la première partie. Ce duo est composé du couple formé par Louis-Antoine Laroche et Claire Boudreau. D’ailleurs, le Duo Florilège fera la première partie des concerts qui auront lieu à la fin du mois d’avril et au début de mai. 

La longévité de l’ensemble vocal s’articule autour de la passion pour le chant classique et les relations qui s’y sont développées. «On a développé une belle connivence, a indiqué Claire Boudreau. Nous avons du plaisir à nous retrouver toutes les semaines et à chanter les œuvres qui nous sont proposées. Notre chef nous amène à nous dépasser chaque fois.» 

L’importance des pianistes 

En 15 ans, l’Ensemble vocal Florilège a pu compter sur le soutien de deux pianistes de talent soit Claire Murphy et Réjean Laplante. Louis-Antoine Laroche a témoigné de leur importance en tant qu’accompagnateur au cours des dernières années. 

«Claire a une musicalité sublime et Réjean a un sens de la lecture incroyable, a dit M. Laroche. Je peux me permettre de choisir n’importe quelle œuvre et j’ai pu en choisir que je n’aurais pu faire sans eux. Ils sont plus importants que moi qui dirige les choristes. Si je n’ai pas de pianiste, je n’y arriverais pas.» 

Pour les 15 ans 

Le concert soulignant les 15 ans de l’Ensemble vocal Florilège comprendra le Magnificat de John Rutter.  

«Il s’agit d’une œuvre différente de ce que nous sommes habitués de faire, a commenté M. Laroche. C’est une œuvre contemporaine qui ne sonne pas contemporaine. On peut y percevoir des tonalités populaires et classiques à la fois. C’est une œuvre complexe. L’expérience que nous avons acquise nous permet d’attaquer des œuvres qu’on n’aurait pas osées avant.» 

Ce concert marquera aussi le retour du Duo Florilège en première partie. De plus, la soprano Geneviève Proulx joindra sa voix aux choristes. 

Où sont les hommes? 

Même si le chœur se porte bien, comme bien des chorales et ensembles vocaux de la région, la relève masculine est plus difficile à trouver depuis quelques années.  

«Ça commence à être un peu plus difficile de recruter des chanteurs en ce moment, surtout des ténors, a admis M.Laroche. Je suis convaincu qu’il en existe dans le secteur de Rouyn-Noranda, mais nous ne savons pas où ils sont cachés.» 

 

Les spectacles de l’Ensemble vocal Florilège auront lieu le vendredi 26 avril à l’église de Macamic, le samedi 27 avril l’église de Notre-Dame-du-Nord, le vendredi 3 mai à l’église d’Évain et le samedi 4 mai au Vieux-Palais d’Amos. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média