Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 avril 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Sayona étend ses activités témiscamiennes dans le lithium

La minière acquiert un autre projet au lac Simard, près de Winneway

©Sayona Mining

L’ajout de Lac-Simard au projet Tansim viendra bonifier ce dernier. En vertu de la transaction, Sayona devra d’ailleurs investir au moins 20 000 $ en deux ans en travaux d’évaluation de la nouvelle propriété.

Surtout connue pour son projet Authier Lithium à La Motte, Sayona Mining a récemment acquis 100 % du projet d’extraction de lithium Lac-Simard mené par la société privée Exiro Minerals Corp. Du coup, elle a pu étendre son projet Tansim, situé sur la rive nord du même lac.

«Le potentiel de Tansim a été renforcé par les derniers résultats d'exploration, ce qui laisse entrevoir la possibilité d'un nouveau gisement de lithium à une distance de seulement 82 km au sud-ouest de notre projet phare Authier-Lithium, a déclaré le directeur général de Sayona, Dan O'Neill. Cette acquisition permettra aux actionnaires de tirer davantage parti de la croissance de Tansim, alors que nous travaillons pour libérer de la valeur de notre portefeuille de projets de lithium au Canada et en Australie occidentale.»

Modalités

En vertu de l'accord avec Exiro Minerals, Sayona peut acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété Lac-Simard, en échange d’environ 140 000 $ en actions sur un horizon de trois ans. Des travaux d’évaluation d’une valeur de 10 000 $ au premier anniversaire de même qu’au deuxième anniversaire font également partie de la transaction. À la fin des termes de l’option, Exiro Minerals conservera une redevance de revenus nets de fonderie de 2 % sur la propriété.

Joshua Bailey, directeur des opérations d’Exiro Minerals, s’est dit satisfait de la transaction. «Lac-Simard a été la première propriété minière jalonnée par Exiro, et nous nous félicitons de cet accord avec Sayona, une entreprise de lithium expérimentée au Canada, a-t-il indiqué. Le conseil d’administration et la direction de Sayona ont connu un succès considérable, et nous sommes heureux de travailler ensemble pour faire avancer ce projet dans l’intérêt de tous.»

De son côté, M. O'Neill s’est réjoui de pouvoir soutenir les ambitions du Québec et de demeurer à l'avant-garde de la révolution mondiale de la technologie des batteries lithium-ion. «Avec notre travail sur Authier Lithium et Tansim, nous nous sommes engagés à développer une industrie durable et rentable basée sur ce métal du 21e siècle», a-t-il soutenu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média