Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

17 avril 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«Notre plus grand challenge» - Mario Pouliot

La meute se prépare à croiser le fer avec l’Océanic

AB-Huskies17fev_2

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

La série entre les Huskies et l'Océanic sera chaudement disputée.

Privés de leur attaquant d’élite Peter Abbandonato, les Huskies continuent de se préparer à croiser le fer avec l’Océanic de Rimouski, conscients du défi qui les attend.

«Ce sera notre plus grand challenge des séries. On ne se cachera pas que Rimouski, ce n’est pas Shawinigan ou Victoriaville. Une chose que j’aime, c’est qu’on a toujours progressé depuis le début des séries. On a aussi toujours été très bons quand le challenge était plus gros», a fait valoir l’entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot.

«C’est une très bonne équipe. N’importe quelle équipe qui se rend dans le carré d’as est une formation en mesure de battre n’importe qui. On va s’assurer d’être prêt pour ça vendredi», a ajouté Tyler Hinam.

Freiner Lafrenière

Publicité

Défiler pour continuer

Pour espérer l’emporter, la meute devra stopper le meilleur attaquant de la LHJMQ, Alexis Lafrenière. «On devra l’avoir à l’œil. C’est un gars très bon en un contre un. Il faut réduire son temps et son espace. Il ne faut pas oublier qu’il aime passer la rondelle. Mais on ne changera pas notre façon de jouer pour lui», a lancé le pilote de la meute.

Il faut dire que le trio qu’Alexis Lafrenière forme avec Olivier Garneau et Jimmy Huntington fait la pluie et le beau temps depuis le début des séries.

«Leur attaque à cinq est aussi très dangereuse. Ce sera important de payer le prix et de prendre les coups, surtout que c’est une équipe qui se sert de son physique» - Mario Pouliot

«On doit utiliser nos qualités. On devra fermer l’espace défensivement pour contrer leur attaque. On devra être solides en un contre un et jouer rapidement», a ajouté Mario Pouliot.

Le défenseur Alexis Arsenault est conscient que le défi est de taille pour la brigade défensive. «Ce sont de bons joueurs. Ils ont un très bon premier trio, mais on n’est pas intimidés par eux. On va garder notre jeu simple», a-t-il exposé.

«On ne doit pas se concentrer sur eux. On a un travail à faire. On devra jouer rapidement et jouer la Husky game. Si on fait ça, on a des chances de gagner», a-t-il ajouté.

La carte robustesse

La formation du Bas-Saint-Laurent risque aussi de jouer des épaules dans cette série. «On s’attend à une série physique, avec de la vitesse et de l’intensité. Ce sera important de bien utiliser les espaces sur la patinoire», a fait savoir Mario Pouliot.

Même son de cloche pour Tyler Hinam. «On n’est pas intimidés par eux, mais on sait qu’ils vont être hard sur nous. C’est une équipe très travaillante qui complète ses mises en échec. On va devoir égaler leur intensité. Si on fait ça, on devrait être correct», a-t-il fait valoir.

Mis à part Abbandonato, la meute amorcera cette série en n’ayant aucun joueur sur la liste des blessés. «Le repos de la dernière semaine a aidé à guérir les petits bobos. Mais, pour moi, le plus important, c’est le repos mental. Ça nous a aussi donné du temps pour bien se préparer. Les deux équipes vont être fraîches et disposes», a évoqué Mario Pouliot.

Une série spéciale

De son côté, Alexis Arsenault vivra une série spéciale, alors que le natif de la Gaspésie risque de voir beaucoup de parents et amis dans les estrades. «C’est plaisant. En saison, il y a toujours des parents et des amis présents. Là, en séries, c’est une autre coche. Je vais essayer d’en profiter au maximum», a-t-il confié.

Un 3e trio efficace

Chez les Huskies, le duo composé de Vincent Marleau et de Tyler Hinam a très bien fait depuis le début des séries. «On joue bien défensivement et nos succès offensifs viennent du fait qu’on fait les choses simples. On utilise nos forces, notre vitesse et notre physique. On doit seulement continuer de faire ça», a soutenu Hinam. Adjoint à Alex Beaucage ou Louis-Filip Côté, il a toujours répondu aux attentes. Avec la blessure à Abbandonato, il pourrait bien retrouver Patrik Hrehorcak avec eux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média