Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 avril 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Tourisme AT pilotera la stratégie de tourisme hivernal au Québec

1,7 M $ en subventions

TAT coordonnera l'effort en tourisme hivernal au Québec.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue (TAT) sera responsable de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de commercialisation interrégionale hors Québec d’une expérience nommée Plaisirs d’hiver multiactivités, le tout grâce à une subvention fédérale de 1 110 000 $.

L’annonce a été faite lors du passage en région de Mélanie Joly, ministre canadienne du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, les 18 et 19 avril. L’expertise régionale est donc reconnue et mise de l’avant avec ce projet auquel participeront 15 autres organisations touristiques québécoises. 

TAT a développé le marché du tourisme hivernal au cours des dernières années de tel façon que «nous sommes [devenus] la destination motoneige [numéro un] en Amérique du Nord», a déclaré Randa Napky, directrice générale de TAT. Elle a aussi souligné l’importance de soutenir les petites localités rurales, ce qui est rendu possible grâce au tourisme hivernal, entre autres. 

Mme Napky a indiqué que son association tournait de plus en plus les yeux vers le marché européen. Le président de TAT, Émilien Larochelle, a vanté l’intelligence des gens de la région. «On a moins de moyens, donc on est plus débrouillards», a-t-il mentionné. 

1,7 M $ 

TAT recevra aussi une subvention de 550 992 $ sur trois ans. Additionnées, les deux subventions totalisent 1 665 992 $. «Cela va permettre de soutenir les opérations et la commercialisation de l’offre touristique générale de l’Abitibi-Témiscamingue», a expliqué Mélanie Joly. Elle a confié que le gouvernement visait la création de 180 000 emplois dans le domaine touristique d’ici 2030 au Canada. 

«Notre gouvernement reconnaît que le tourisme soutient toutes les régions du pays, comme c'est le cas ici en Abitibi-Témiscamingue, en créant de bons emplois pour les familles de la classe moyenne», a déclaré la ministre. Le gouvernement s’apprête à lancer une stratégie touristique importante pour soutenir cette industrie lucrative et en progression. 

Il y aurait 2 000 000 d’emplois reliés au tourisme au Canda, soit 10 % de la main-d’œuvre nationale, et l’industrie connait une forte croissance de 5 % par année. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média