Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

23 avril 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Guillaume Wagner de passage en région pour deux soirs seulement

Guillaume Wagner

©Photo tirée de Facebook

Guillaume Wagner sera en spectacle le jeudi 25 avril à Val-d’Or et le lendemain à Rouyn-Noranda.

L’humoriste Guillaume Wagner sera de passage les jeudis 25 et vendredi 26 avril à Val-d’Or et à Rouyn-Noranda pour y présenter son plus récent spectacle, Du cœur au ventre.

«J’aime beaucoup venir en Abitibi-Témiscamingue, a affirmé l’humoriste. J’ai une relation vraiment privilégiée avec votre région, mes billets se vendent toujours très bien et j’ai toujours une bonne connexion avec le public. J’ai toujours aimé jouer là.» 

Il sera de passage pour présenter son troisième spectacle solo, Du cœur au ventre. La première de ce spectacle a eu lieu en juillet dernier à Québec. Guillaume Wagner s’est dit très satisfait de la réponse du public à date. «J’ai choisi ce nom-là pour mon spectacle parce que je parle beaucoup du courage, a expliqué l’humoriste. J’essaie d’encourager les gens à être eux-mêmes et à aller dans le sens contraire de ce qu’on leur indique des fois.» 

Le problème des réseaux sociaux 

Publicité

Défiler pour continuer

Il décrit son spectacle comme étant très ancré dans l’air du temps. Il parle, entre autres, de l’impact que les médias sociaux ont sur la société. «J’essaie de montrer à quel point ces médias ont accentué notre narcissisme, notre égocentrisme et notre nombrilisme, a-t-il signalé. J’essaie donc d’aider les gens à se sortir de ça. Je me parle beaucoup à moi-même en parlant de tout ça.» 

L’effet de devenir père 

«On dirait que depuis que je suis devenu un papa, j’essaie de changer mes petites habitudes un peu laides», a enchaîné Guillaume Wagner. D’ailleurs, bien qu’il eût déjà écrit son spectacle avant la naissance de son enfant, il l’a tout de même adapté avec sa nouvelle réalité de père. 

«Quand j’ai eu mon enfant, je n’arrivais plus à écrire sur autre chose que là-dessus parce que c’est tout ce que je vivais, a-t-il déclaré. Je n’avais pas le temps de vivre autre chose: mon horaire était déjà surchargé de changements de couches.» 

Les spectateurs verront donc une petite touche d’espoir dans son spectacle, alors que les habitués de son style d’humour connaissent plus son côté baveux et cynique. «Il y a toujours tout ça, mais avec un peu d’espoir», a-t-il souligné. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média