Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

24 avril 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Un membre du jury exclu au procès Lefebvre/Denis

Justice

©Photo - Archives

Rebondissement pour le moins particulier au procès pour meurtres des Valdoriens Denis Lefebvre et Yves Denis, mercredi au Centre judiciaire Gouin de Montréal.

Au terme du jour 19 des délibérations du jury (ce qui serait un record dans les annales judiciaires au Québec, voire au Canada), la juge Éliane B. Perreault, de la Cour supérieure, a exclu l’un des membres de ce jury, lequel doit donc poursuivre son travail à 11 personnes au lieu de 12.

Une ordonnance de la cour nous empêche de divulguer, avant la fin du procès, les raisons ayant mené à cette exclusion. «Vous ne devez pas vous poser de questions sur ce départ, c’est ma décision, a mentionné la juge Perreault aux jurés restants.

«Vous êtes en nombre suffisant pour continuer vos délibérations, ce que je vous demande de faire en toute sérénité. Je fais appel à votre capacité intellectuelle, à votre bon jugement et à votre patience», a ajouté la magistrate.

Publicité

Défiler pour continuer

Plusieurs décisions à prendre

Séquestré depuis le 6 avril, jour 1 des délibérations, le jury a complété, mercredi, une 24e journée de travail consécutive sans congé, en incluant les cinq jours de directives de la juge Perreault, du 1er au 5 avril. «Vous méritez des félicitations», a exprimé la juge aux jurés.

Les jurés ont plusieurs décisions à prendre dans cette affaire pour en arriver à un verdict, Denis Lefebvre et Yves Denis étant accusés de complot pour meurtres, de deux meurtres (ceux de Johnny ‘’Le Notaire’’ Coutu et de Benoît Denis) et d’un homicide involontaire (celui de Kevin Walter) dans le cadre de règlements de comptes liés au crime organisé.

Rappelons que le début de ce procès remonte à janvier 2018 pour les procédures préparatoires et à mai 2018 pour la présentation de la preuve devant le jury. Les deux hommes purgent actuellement de lourdes peines de prison pour gangstérisme et trafic de stupéfiants.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média