Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

30 avril 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

L’Association pour la préservation du lac Témiscamingue veut durer

Une baisse importante du nombre de membres force l’organisme à se repositionner

Marlyn Rannou

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Marlyn Rannou a invité les membres de l’APLTEM à se repositionner dans leurs actions.

L’Association pour la préservation du lac Témiscamingue (APLTEM) a fait part de constats préoccupants lors de son assemblée générale annuelle, le 29 avril à Ville-Marie. Au cours de la dernière année, près de la moitié des membres n’ont pas renouvelé leur adhésion.

«Quand nous avons créé l’APLTEM, il y a quatre ans, les gens avaient de grandes préoccupations environnementales, a rappelé Marlyn Rannou, présidente de l’organisme depuis un an. Il y a aussi eu une vague d’adhésions lorsque les gens étaient préoccupés par le passage du pipeline d’Énergie Est du côté ontarien du lac Témiscamingue.»

À titre d’exemple, en 2016-2017, année de sa fondation, 39 membres s’étaient inscrits. L’année suivante, en 2017-2018, un boom avait permis d’atteindre les 110 membres. Toutefois, la chute de 43 % vient de ramener le nombre de membres à 63.

À qui appartient le lac?

Publicité

Défiler pour continuer

Au cours de la dernière année, l’APLTEM a réalisé des représentations externes, appuyé d’autres organismes liés à la protection des cours d’eau, collaboré à la cueillette de données scientifiques et tenu une activité de visibilité, de sensibilisation et de financement à la Foire gourmande. Malgré tous ces efforts, un point demeure.

«Une question d’un membre m’a récemment frappée, a poursuivi Mme Rannou. Il se demandait à qui appartenait le lac Témiscamingue. C’est grand, le lac Témiscamingue. Plusieurs municipalités ont des organismes locaux comme les EnVERTdeurs à Ville-Marie ou encore des associations de riverains comme au lac Laperrière. Ces gens-là font leurs propres observations et entreprennent des actions pour protéger leur environnement immédiat. Il faudra nous repositionner pour rejoindre plus de gens.»

«Il nous faudra nous repositionner pour rejoindre plus de gens» - Marlyn Rannou

Plan d’action

Malgré la baisse du nombre de membres, le conseil d’administration n’entend pas baisser les bras pour autant. «Nous songeons davantage à ralentir la cadence des rencontres et cibler une ou deux actions prioritaires telles s’impliquer dans la mise à jour du Plan directeur de l’eau de l’Organisme de bassin versant du Témiscamingue (OBVT)», a indiqué Marlyn Rannou.

«Nous pourrions aussi travailler à promouvoir l’importance de la végétalisation des bandes riveraines ou la sensibilisation à l’impact de l’absence de fosses septiques dans des résidences isolées, mais riveraines de plans d’eau, particulièrement sur les berges du Lac Témiscamingue», a-t-elle ajouté.

Marlyn Rannou

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Quelques minutes avant le début de l’AGA, Marlyn Rannou a salué ses invités. De gauche à droite: André Langevin, Marlyn Rannou, Frédéric Bilodeau et Thibaut Pétry.

Beaucoup de réponses

Près d’une vingtaine de citoyens ont assisté à l’assemblée générale annuelle de l’APLTEM. Trois intervenants ont fait des présentations et répondu aux questions de l’assistance.

André Langevin, coordonnateur des opérations au bureau de la Protection de la faune à Ville-Marie, a parlé des espèces envahissantes propagées par le déplacement d’embarcations sur les cours d’eau. Frédéric Bilodeau, conseiller en santé environnementale au CISSSAT, a, pour sa part, discuté de contaminants pouvant se trouver dans les puits artésiens. Enfin, le biologiste Thibaut Pétry, chargé de projet à l’OBVT, a répondu aux questions portant sur les réglementations et les programmes disponibles pour l’analyse des eaux de puits résidentiels.

Pour en savoir plus, consultez la page Facebook Association-pour-la-préservation-du-lac-Témiscamingue-apltem ou écrivez à apltem2019@gmail.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média