Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

02 mai 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Stéphane Morin cité à procès pour meurtre prémédité

Stéphane Morin

©Photo - Facebook

Stéphane Morin, l'accusé.

Stéphane Morin a été formellement cité à procès pour meurtre prémédité à l’endroit de Serge Paré à la suite de son enquête préliminaire, jeudi matin au palais de justice de Val-d’Or.

Tel en a décidé la juge Denise Descôteaux après avoir entendu les interrogatoires et les contre-interrogatoires de trois témoins, soit une propriétaire de bar de Desmaraisville, le fils de la victime et un homme de Waswanipi.

Une ordonnance de la cour interdit aux médias de même qu’aux citoyens (via les réseaux sociaux) de publier les faits et les éléments de preuve discutés durant l’enquête préliminaire, question de ne pas influencer un éventuel jury. Cette étape des procédures judiciaires sert à déterminer si la preuve de la Couronne est suffisante pour justifier la tenue d’un procès.

Rappelons que Stéphane Morin, un homme de 56 ans de Val-d’Or, est accusé de meurtre au premier degré contre la personne de Serge Paré, 61 ans, lui aussi de Val-d’Or, en lien avec des événements survenus le 11 septembre 2018 dans un camp de chasse du lac Opawica, près de Desmaraisville, au nord de Lebel-sur-Quévillon.

Remis en septembre

Le dossier a été reporté au 4 septembre, prochaine date disponible en Cour supérieure au palais de justice de Val-d’Or, pour établir la suite des choses, notamment le lieu du procès (Val-d’Or ou Amos), qui se déroulera devant juge et jury, sa durée et possiblement les dates.

Détenu depuis son arrestation en septembre dernier, Stéphane Morin est défendu par Me Pierre Grygiel, tandis que la Couronne est représentée par Me Christian Leblanc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média