Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

03 mai 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

À vos lits, prêts, partez! Un lithon s’organise à Lorrainville

Lithon

©Facebook

Il suffit de consulter les archives de l’événement pour mesurer l’enthousiasme de ceux qui y ont participé par le passé.

Le lithon, qui avait tant fait vibrer les Témiscamiens voilà plusieurs décennies, renaîtra de ses cendres le 14 septembre. La course de lit originalement créé pour la Fondation Philippe Chabot, vise à recueillir des fonds pour différentes causes.

«Les participants choisiront les causes auxquelles ils veulent contribuer, a indiqué Cindy Paquin, responsable du volet organisme de l’événement. J’ai déjà sorti une liste d’organismes reconnus par le CISSSAT. Les gens peuvent me contacter pour en discuter. Même si une cause n’a pas d’organisme lié dans la liste du CISSS, si elle détient une chartre légale, nous l’accepterons.»

En plus de stimuler la cueillette de fonds pour différents organismes, le lithon vise également à faire bouger les gens et promouvoir les saines habitudes de vie. «Nous souhaitons que les gens s’impliquent, s’amusent, tant le jour du lithon, que pour préparer le lit de leur équipe», a noté Pierre Côté, membre du comité organisateur.

Épreuves

Dès 9 h le samedi matin, les visiteurs pourront admirer les lits des participants qui seront stationnés dans un paddock aménagé au Centre Richelieu à Lorrainville. Par la suite, il y aura une parade. Les épreuves débuteront à 10 h. Celles-ci se composeront d’une épreuve d’endurance de 700 mètres, d’une épreuve d’habileté avec des obstacles, d’une épreuve de force et d’un sprint de 100 mètres.

«Nous chronométrerons les participants, mais ce sera pour l’honneur, car les fonds amassés demeureront aux organismes choisis», a précisé M. Côté.

«J’étais moi-même très enthousiaste à voir renaître cet événement pour y avoir participé alors que je n’avais que neuf ans, quand mon père faisait partie de l’équipe des pompiers.» - Simon Gélinas

Appui et financement

Dès qu’il a eu vent de son organisation, le Conseil municipal de Lorrainville a ouvert les bras à l’événement. «Nous sommes heureux d’accueillir cet événement, a indiqué le maire, Simon Gélinas. Il s’inscrit dans nos orientations municipales de redynamiser le milieu et de soutenir les organismes qui contribuent à améliorer la qualité de vie de nos gens. Et je dois avouer que j’étais moi-même très enthousiaste à voir renaître cet événement pour y avoir participé alors que je n’avais que neuf ans, quand mon père faisait partie de l’équipe des pompiers.»

Le comité organisateur a invité les entreprises du milieu à faire leur part en leur proposant de contribuer à la Grande cagnotte, dont l’objectif est de 10 000 $, qui sera redistribuée en parts égales aux équipes participantes.

Simon Gélinas

©Lucie charest

Simon Gélinas, à gauche, n’a pas caché son enthousiasme. Il est ici en compagnie du comité organisateur, Cindy Paquin, Pierre Côté, Annie Ash et Nathalie Landry, administratrice chez Desjardins.

L’entreprise qui aura déboursé la somme la plus élevée au 31 août donnera son nom à l’événement.

La Caisse Desjardins du Témiscamingue a déjà annoncé un financement de 4000 $. «Nous avons immédiatement voulu donner un solide coup d’envoi à l’événement, a noté le porte-parole François Prévost. En nous impliquant dès le départ, nous souhaitions donner un effet de levier aux autres entreprises du milieu. Je n’ai pas connu cet événement, car je ne suis pas natif du Témiscamingue, mais à voir l’émotion des gens qui y ont participé quand ils en parlent, je peux mesurer l’importance qu’il a eue.»

C’est en rendez-vous, pour en savoir plus rendez-vous sur la page Facebook Lithon de Lorrainville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média