Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

03 mai 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Création d’un Fonds vert à Rouyn-Noranda

Vert parc Fonds Rouyn-Noranda

©Photo L’Éclat/Le Citoyen –Thierry de Noncourt

La Ville de Rouyn-Noranda a déposé 172 793 $ dans son tout nouveau Fonds vert. 

L’argent provient d’un excédent généré par le service forêt de la Ville. Il arrive que celui-ci rende des services ou effectue des opérations commerciales. Dans le cas qui nous occupe, l’argent vient d’un contrat de déboisement pour la piste cyclable de la voie de contournement. «Le ministère [des Transports du Québec] nous a demandé si on voulait déboiser. Il nous a donné un contrat et on a pu garder le bois pour le revendre, ce qui a généré de l’argent», a expliqué Hélène Piuze, trésorière à la Ville de Rouyn-Noranda.  

Compenser les coupes 

Cette enveloppe est différente de celle générée par le Fonds forestier qui provient de l’exploitation forestière des lots intramunicipaux. L’argent en provenance de la vente de bois doit demeurer dans le Fonds forestier.  

Les revenus exceptionnels, qui ont été alloués au Fonds vert, n’étaient donc pas destinés au Fonds forestier. L’argent sera affecté à des projets de verdissement. Ainsi, pour certains projets de parc ou d’aménagement d’espaces verts, il sera possible de disposer de sommes supplémentaires grâce au Fonds vert pour planter des arbres ou ajouter de la verdure.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média