Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

03 mai 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Déchets encombrants: de l’amélioration, mais encore beaucoup de travail à faire

déchets encombrants

©Photo L'Éclat / Le Citoyen – Archives

Si possible, la MRC d’Abitibi-Ouest encourage les gens à aller porter leurs encombrants directement à l’écocentre de La Sarre.

La collecte des déchets encombrants reprendra bientôt en Abitibi-Ouest. Alors que beaucoup de gens comprennent les enjeux, plusieurs ont toujours de la difficulté à reconnaître ce qui peut être valorisé ou non.

En Abitibi-Ouest, la collecte des encombrants varie d’une municipalité à l’autre. Habituellement, l’opération se fait de la mi-mai à la fin juin. Certaines municipalités offrent des conteneurs où les gens peuvent aller porter eux-mêmes leurs encombrants, alors que d’autres proposent un service porte à porte. Habituellement, les municipalités envoient des documents par la poste avisant la population des procédures et des dates à retenir. 

«Il faut comprendre que ce n’est pas une obligation, mais bien un service que les municipalités offrent à leurs citoyens», a expliqué Sylvie Grenier, directrice du Service de l’environnement à la MRC d’Abitibi-Ouest. 

Les problèmes fréquents 

L’objectif principal de la collecte des encombrants consiste à diminuer la quantité de matières envoyées à l’enfouissement. «On demande un effort des citoyens, mais également des municipalités lors de la collecte», a souligné Sylvie Grenier. 

Du côté des citoyens, l’important est de savoir ce qui est admissible à la collecte des encombrants et ce qui ne l’est pas. «On leur demande aussi d’apporter directement les encombrants qui sont encore fonctionnels à des organismes qui font la récupération comme le Filon vert, les comptoirs familiaux ou Vroom [pour les vélos]», a expliqué Mme Grenier. 

Si possible, la MRC encourage les gens à aller porter leurs encombrants directement à l’écocentre de La Sarre. C’est un service gratuit pour les résidents de la MRC. De cette manière, les gens sont assurés que leurs encombrants seront valorisés optimalement. 

Il est également possible d’amener les résidus domestiques dangereux comme la peinture et les huiles à l’écocentre, alors que ceux-ci ne seront pas ramassés lors de la collecte des encombrants. 

Bien utiliser les bacs 

Une chose que la MRC observe année après année, c’est la mauvaise utilisation des bacs verts et bleus. «On retrouve souvent des objets dans la collecte des encombrants qui auraient facilement pu être mis dans ces bacs», a indiqué Sylvie Grenier. 

Les grosses boîtes de carton, par exemple, peuvent facilement être mises en morceaux et placées dans le bac bleu. Les ordures ménagères, bien évidemment, ne sont pas acceptées lors de la collecte des encombrants. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média