Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

04 mai 2019

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Le 38e Festival Western de Guigues en aura pour tous les goûts

Une programmation 2019 où classiques et nouveautés se côtoient et se complètent

Festival Western Guigues

©Gracieuseté : Jean-François Girard

Billy Larochelle, Marie-Pier Paquin, vice-présidente, Dominique Fortin, Roxane Savignac, présidente, Sonia Bélanger, Lydia Vallée et Jason Smith ont concocté une programmation où chacun y trouvera son compte.

Le lancement de la programmation de la 38e édition du Festival Western de Guigues s’est déroulé dans la joie et l’enthousiasme à l’Éden rouge le 3 mai. En plus des compétitions classiques, des activités en marge de l’événement permettront aux visiteurs de découvrir les trésors moins connus de la communauté.

«Les bras ouverts et les étoiles plein les yeux, mon comité organisateur et moi-même vous attendons avec vos bottes et votre chapeau à Saint-Bruno du 6 au 11 août prochain», a déclaré la présidente du comité organisateur, Roxane Savignac, lors du lancement de la programmation à Guigues le 3 mai.

Tout d’abord, le mardi 6 août, avant même l’ouverture officielle des festivités, dans une formule 5 à 7 au Domaine Breen, les amateurs de danse en ligne pourront s’en donner à cœur joie dès 13 h, sur le site du festival. Dès le lendemain, des nouveautés attendent les visiteurs : le vernissage de l’exposition de Christian Paquette, Rodéo Experience, se tiendra à l’église du Village tout juste avant le bingo monstre. Plus tôt en début d’après-midi, pour une première fois, les visiteurs pourront assister à une visite guidée, La Ruée vers Guigues, animée par nulle autre que la mairesse, Carmen Côté.

«Les bras ouverts et les étoiles plein les yeux, mon comité organisateur et moi-même vous attendons avec vos bottes et votre chapeau à Saint-Bruno» - Roxane Savignac

Jean-Guy Descôteaux

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

«Le Festival Western nous rassemble, que ce soit pour la danse, ses spectacles, ses compétitions ou attractions, a rappelé Mme Côté. Il ne fait aucun doute, cet évènement estival est un incontournable. Faites-nous le privilège d’être des nôtres!»

Classiques rehaussés

L’incontournable Tir de chevaux lourds se tiendra le jeudi dès 19 h 30 comme à son accoutumée. L’école de Rodéo, destinée aux enfants, se tiendra le jeudi après-midi pour une seconde année. «D’une manière, cette primeur témiscamienne, lancée l’an dernier, contribue à préparer la relève, ou au moins à montrer aux jeunes que ce type de compétition est accessible», a indiqué la coordonnatrice de l’événement, Sonia Bélanger.

Le lendemain, la Témiscamienne, Nicky Robert, se produira tout juste avant le Rodéo professionnel. Son spectacle Black Jack Horsemanship est un exercice de travail avec un cheval en liberté. Les samedi et dimanche seront dominés par le traditionnel Gymkhana où s’illustrent de nombreux cavaliers originaires de la région.

Volet spectacle

Coté musical, les visiteurs seront loin d’être en reste. Des têtes d’affiche comme Ludovic Bourgeois ou Robby et Wilfred LeBouthillier feront les délices de leurs fans. Des groupes comme The Cajuns, Steven et Steven, ou encore Les Soucy feront à leur tour lever la baraque. Le concours amateur «Le Country sort du placard» pourrait même révéler des talents méconnus le samedi en après-midi.

Cette édition du Festival western se tiendra sous le thème Y’a rien de trop beau pour mon Rodéo. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de l’événement. La programmation de cette édition à venir et une foule de photos d’éditions précédentes vous aideront à patienter d’ici là.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média