Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

09 mai 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies à une victoire de la Coupe du Président!

Huskies Rouyn-Noranda Mooseheads Halifax

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Peter Abbandonato a ouvert la marque en première période.

Sortis du box de départ comme une fusée, les Huskies ont rapidement pris une avance de quatre buts. Un sursaut d’orgueil des Mooseheads a corsé le tout, la meute a tout de même remporté une victoire de 6 à 3 s’approchant ainsi à une victoire de la Coupe du Président.

Le gardien Samuel Harvey a été le héros de cette rencontre en volant littéralement Raphaël Lavoie avec tout juste une minute à faire au match alors que le score était de 4 à 3 en faveur de la meute. «J’étais à côté de lui et j’ai passé à deux doigts de lui sauter dans les bras. Ça aurait pu tourner la partie de bord s’il avait marqué. On voulait vraiment la gagner pour lui après cet arrêt», a lancé Joël Teasdale.

Raphaël Lavoie a lancé quelques fleurs au gardien rouynorandien. «C’est un bon gardien. C’est une bonne chance de marquer. Ç’a changé le cours de la partie», a-t-il avoué.

Pour le principal intéressé, il a indiqué que sa partie était moyenne jusqu’à ce moment. «Ça prenait vraiment une étincelle. Sur la séquence, j’ai vu la passe partir et j’étais un peu en retard. J’ai été un peu chanceux», a-t-il soutenu.

«Il a sauvé un but. C’est clair qu’on avait une mauvaise couverture et que ce n’était pas la meilleure idée du monde de laisser Raphaël Lavoie seul là», a pour sa part mentionné Mario Pouliot.

Cet arrêt a fait exploser le toit de l’aréna Iamgold alors que la foule lui a servi une ovation avant de scander son nom à la fin de la rencontre. «Je le dis et je le redis. On a les meilleurs partisans au monde. Il y avait pas mal de bruit après mon arrêt et ça m’a fait sourire sur la séquence. Mais je suis revenu vite sur terre parce qu’il restait encore une grosse minute», a-t-il confié

Se servir de la foule

Parlant de la foule, Mario Pouliot a été éloquent. «La foule a été incroyable. On voulait se servir d’elle et de son énergie pour jouer à notre meilleur», a-t-il indiqué.

Même Raphaël Lavoie a reconnu que les partisans rouynorandiens étaient intimidants. «C’est spécial. Les partisans sont dedans. Ils tirent de la pizza et de la bière sur la glace. Ça se voit qu’il aime le hockey», a-t-il concédé.

Dans l’ensemble, le pilote rouynorandien était satisfait. «En deuxième période, il n’avait qu’un tir après 15 minutes. On a terminé avec 45 tirs contre 21. Je suis satisfait de notre 60 minutes. On a joué avec le feu en troisième quand on a écopé de punitions après avoir répliqué quelques instants après que Halifax aurait pu mériter une punition.»

Suspension?

En début de troisième période, après avoir raté une échappée, Jakub Lauko a été blessé à la suite d’une mise en échec tardive de Raphaël Lavoie. Le Tchèque s’est tordu de douleur en se saisissant le genou. Il a été escorté à l’extérieur de la patinoire et n’a pas été en mesure de terminer la rencontre.

«Jakub Lauko, la mise en échec était tardive. Tout le monde l’a vu. Il y avait des superviseurs dans l’aréna et je compte sur eux», a-t-il fait valoir.

Jamais abandonné

Chez les Mooseheads, Éric Veilleux a apprécié le caractère démontré par sa troupe. «Ce n’est pas le scénario idéal. On n’a pas arrêté et les gars y ont cru. C’est le genre d’équipe qu’on est. On s’est donné une chance de gagner. Ils ont eu quelques bonds favorables en première. On ne contrôle pas ça. À 4 à 0, on jouait bien. Quand on regardait le tableau, c’était presque une illusion de voir ce score», a-t-il exposé.

«On est une équipe qui ne lâche jamais. On travaille et on joue au hockey», a-t-il ajouté.

Le défenseur Noah Dobson savait que les visiteurs feraient preuve de caractère. «C’était certain qu’il allait tout tenter pour revenir dans le match. Ils ont eu de bonnes opportunités en avantage numérique en fin de match, mais on a réussi à bien les contenir», a-t-il expliqué.

Chaud devant!

Les Huskies ont amorcé le match en force. Après avoir raté une occasion en or, Peter Abbandonato (6e) a réussi à récupérer une rondelle dans une mêlée devant le filet pour finalement la mettre au fond du filet et ouvrir la marque.

Le capitaine des Huskies Rafaël Harvey-Pinard (9e) a complété un superbe échange entre lui, Peter Abbandonato et Joël Teasdale sur une descente à trois contre deux lors d’un avantage numérique.

Les locaux n’avaient pas dit leur dernier mot. Comme Mario Pouliot l’avait annoncé avant la rencontre, Jakub Lauko (6e) a fait scintiller la lumière rouge en faisant dévier le tir de Justin Bergeron.

Quelques instants plus tard, le tir de William Cyr (2e) a dévié sur el défenseur Walter Flower pour permettre aux Rouynorandiens d’inscrire leur 4e but en 6 tirs.

Une fin de première qui se corse

Les Mooseheads ont finalement brisé la glace en fin de première période. Un tir de la ligne bleue a dévié avant de se retrouver devant Arnaud Durandeau (10e) qui n’a eu qu’à pousser le disque dans une cage béante.

En toute fin de période, alors qu’il ne restait que deux secondes à faire au match, Raphaël Lavoie (20e) a saisi un long retour de Samuel Harvey pour réduire l’écart à deux buts.

Un arrêt in extremis

Quelques instants plus tard, les Mooseheads ont profité de leur premier avantage numérique. Le tir de la pointe de Jared McIsaac a raté la cible, mais Samuel Asselin (9e) a marqué réduisant l’écart à un seul but.

Noah Dobson (9e) et Rafaël Harvey-Pinard (10e) ont complété la marque dans un filet désert après un arrêt miraculeux de Samuel Harvey aux dépens de Raphaël Lavoie.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Raphaël Lavoie a réduit l'écart à deux buts en fin de première période.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Patrick Kyte est pressé par Tyler Hinam.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Joël Teasdale bataille pour récupérer la rondelle devant le filet adverse.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Rafaël Harvey-Pinard doublait l'avance des siens en première période.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Tel que promis par Mario Pouliot avant la rencontre, Jakub Lauko a finalement fait scintiller la lumière rouge.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le tir de William Cyr a dévié sur un défenseur avant de se retrouver au fond du filet.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Samuel Asselin a permis aux Mooseheads d'Halifax de réduire l'écart à un seul but.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média